Publicité
3 décembre 2016 - 06:32 | Mis à jour : 08:31

Les 3L s’imposent contre les Éperviers de Sorel-Tracy

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le brio offensif du 1er trio et le travail efficace du gardien de but Derick Roy dans les moments opportuns ont permis aux 3L de sortir victorieux de leur rencontre contre les Éperviers de Sorel-Tracy, ce vendredi 2 décembre, au Centre Premier Tech.

C’est la première fois cette saison que la formation dirigée par l’entraineur Alain Gardner s’imposait contre une équipe de tête. Avant ce match, les Sorelois n’avaient subi que 3 défaites.

«Je suis très heureux, surtout de la façon dont on a joué. Je crois qu’on a disputé une partie quasi parfaite (…) Même s’il leur manquait de bons joueurs [Marco Charpentier, David Rose], Sorel, c’est une équipe qui ne lâche jamais. Les gars ont fait le travail», a déclaré le pilote louperivois après la rencontre.

Intenses et combattifs, les 3L ont connu un fort début de match prenant même les devants 3 à 0 après deux périodes de jeu. Jean-Philippe Chabot a d’abord été celui à ouvrir la marque. Il a été suivi, au 2e engagement, par Marc-André Tourigny, grâce à une belle pièce de jeu de Marc-Olivier D’Amour, et Étienne Archambault.

«Ç’a bien été. La chose dont je suis le plus fier, c’est qu’on a limité les chances de marquer de l’autre côté. Le fait de passer beaucoup de temps dans leur zone, puis de ne rien leur donner dans l’enclave, ç’a fait la différence», a expliqué Tourigny. 

Marc-Olivier D’Amour a finalement été le dernier des siens à trouver le fond du filet. Le fougueux numéro 10 était d’ailleurs bien heureux de retrouver son coéquipier Tourigny, avec qui il a connu du succès par le passé, au centre de son unité. 

«Avec Marc-André, on le sait qu’on a une belle chimie et on l’a prouvé encore ce soir. On a même manqué plusieurs chances (…) C’était vraiment le fun comment on a sorti ce soir. Je suis vraiment content du travail de tout le monde», a-t-il déclaré, témoignant aussi de la belle énergie que l’on retrouve dans le vestiaire des 3L depuis un mois. «C’est vraiment fantastique. On est tous super positifs.»

DERICK ROY

Devant le filet de la cage louperivoise pour une 2e fois de suite, le gardien de but Derrick Roy a de nouveau récolté la victoire, sa première devant les partisans du Centre Premier Tech. S’il a été peu mis à l’épreuve en première période, il a réussi des arrêts clés par la suite pour permettre aux siens d’amasser les 2 points. Au final, il a repoussé 25 tirs dirigés vers lui.

«C’est vrai que je ne peux pas espérer mieux comme départ. J’essaie simplement de faire les arrêts importants, mais les gars m’ont facilité la tâche ce soir. Ils m’ont aidé beaucoup, puis ils m’ont donné une avance de trois buts. Comme gardien, c’est l’idéal», a-t-il commenté, humblement.

Chose certaine, le jeune homme vient brouiller les cartes pour l’état-major des 3L. Son travail a d’ailleurs été souligné par ses coéquipiers et son entraineur après le match vendredi.

Les 3L seront sur la route ce dimanche, alors qu’ils visiteront les Prédateurs, dès 15 h 30, à Laval.

 

Publicité

Commentez cet article