Publicité
17 novembre 2016 - 14:18 | Mis à jour : 17:17

Le travail du journaliste pistolois Benoît Rioux souligné

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Toute la visibilité que s’efforce à donner le journaliste sportif Benoit Rioux au baseball québécois a été reconnu, ce samedi 12 novembre. Originaire de Trois-Pistoles, M. Rioux a reçu le prix Jacques Doucet dans le cadre du Banquet du Temple de la renommée du baseball québécois RDS.

«C’était une soirée vraiment spéciale. Recevoir ce prix des mains de Jacques Doucet, pour qui j’ai énormément de respect, c’était un moment unique, marquant (…) J’ai aussi eu une grande pensée pour les athlètes, comme Marc-Antoine Bérubé, qui travaillent si fort. Sans eux, je ne pourrais pas écrire sur le baseball», a noté le lauréat.

Journaliste à l’Agence QMI et statisticien baseball à TVA Sports, Benoît Rioux a aussi été employé chez Canoë et le journal 24 heures dans la région de Montréal. Auparavant, il a fait ses premières armes journalistiques au défunt Courrier de Trois-Pistoles à titre de rédacteur en chef le temps d’un été.

Amateur de balle depuis toujours, il a été joueur, entraineur, puis arbitre dans les Basques. Aujourd’hui, il gagne sa vie à écrire sur son sport favori, tout en s’impliquant ici et là quand il le peut. En juillet, il a été directeur de site au parc Henri-Julien dans le cadre de la Finale des Jeux du Québec, présentée à Montréal. Une expérience que n’a pas manqué de souligner Baseball Québec.

RECONNAISSANCE

Depuis qu’on lui a remis cette distinction le 12 novembre, Benoît Rioux dit avoir reçu une grande vague d’amour, provenant notamment du Bas-du-Fleuve. Reconnaissant, il a d’ailleurs remercié son patelin, Trois-Pistoles, dans un blogue intitulé «En mangeant un "cheese complet"», en clin d’œil à l’un des mets signature de la Cantine D’Amours. Il est possible de le consulter au blogues.canoe.ca/sports.

 

Publicité

Commentez cet article