Publicité
26 octobre 2016 - 06:02

Championnat du monde de triathlon X-Terra

«Une expérience qui fait grandir» pour Dave Levesque

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

C’est ce dimanche 23 octobre que le Pistolois Dave Levesque a couru l’épreuve pour laquelle il s’entraine ardemment depuis déjà plusieurs mois, le Championnat du monde de triathlon X-Terra à Hawaii. La course n’a certes pas été facile, mais l’athlète de 28 ans en ressort grandi et plus motivé que jamais. 

Dave Levesque a ainsi terminé en 223e place sur 594 coureurs et en 22e place sur 36 dans sa catégorie des 25 à 29 ans. Au-delà des résultats, la journée a été une belle et grande réussite pour un homme qui s’était donné l’objectif de participer à cette épreuve il y a un an à peine.

«C’est certain que c’était une belle expérience. Aujourd’hui, je me sens bien et je n’ai pas de blessure. Ça aussi, c’est super important (…) Hawaii, c’est paradisiaque et tout le monde ici est super sympathique. On a eu beaucoup de plaisir», a-t-il raconté, lundi, lorsque rejoint à sa chambre d’hôtel. 

Dimanche, ce sont des épreuves de natation (environ 1 500m) en eau vive, de vélo de montagne (environ 30 km) et de course en sentier (environ 10 km) qui l’attendaient en compagnie des meilleurs athlètes internationaux de sa discipline. Il a finalement réalisé le tout en environ 4 h 30. 

«Savoir gérer les grosses vagues de l’océan et les sentiers très boueux, c’e n’était pas facile. Je sais que je peux encore faire beaucoup mieux et ça me motive. Maintenant, j’ai de l’expérience et de nouvelles techniques qui vont me permettre d’être encore meilleur une prochaine fois. Je sais que je peux faire en bas de 4 h», a-t-il ajouté, compétitif. 

Dave Levesque était arrivé à Hawaii depuis le début de la semaine dernière. Avant le grand jour, il a profité de l’endroit paradisiaque, s’est reposé et a aussi visité le volcan Haleakala. Bref, un voyage qui restera gravé dans sa mémoire pour un bon bout de temps. 

Le Pistolois a pris un vol de retour lundi en journée. Il compte prendre le temps de se reposer dans les prochains jours, mais il affirme déjà qu’il a hâte de courir en raquettes cet hiver. Durant la saison froide, l’athlète troque en effet les courses de triathlons pour les courses en sentier et en raquette. 

 

Publicité

Commentez cet article