Publicité
7 octobre 2016 - 06:02

Jeux du Québec 2021 : l’entente entre Sports Québec et la Ville officialisée

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Impossible maintenant de faire marche arrière. La Ville de Rivière-du-Loup et Sports Québec, sous l’œil avisé du gouvernement, ont signé ce jeudi 6 octobre un protocole d’entente qui officialise leur partenariat en vue de l’organisation de la 50e Finale des Jeux du Québec à l’hiver 2021. 

C’est le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, et ministre de la Famille, Sébastien Proulx, lui aussi signataire, qui a été le témoin de cet événement protocolaire. «On sait que les Jeux de 1971 ont marqué l’imaginaire des Louperivois, alors c’est très agréable d’être ici aujourd’hui pour officialiser le retour de ceux-ci dans quelques années. J’ai la conviction que la Finale d’hiver 2021 marquera à nouveau l’histoire du sport dans la région. Le succès et le rayonnement des Jeux sont entre de bonnes mains», a-t-il noté.

Par la signature du protocole, Sports Québec réaffirme ainsi sa confiance envers la Ville et ses partenaires pour la présentation de ces Jeux qui reviennent là où tout a commencé il y a 50 ans. Le nouveau président de l’organisation, Michel Allen, n’a d’ailleurs pas cherché ses mots pour justifier le caractère historique de l’entente, qui survient 4 ans avant la tenue de la Finale, un délai sans précédent jusqu’à présent. 

«C’est une très grande étape, un engagement. Vous savez, Rivière-du-Loup a fait ses classes, on ne lui a pas donné la Finale parce que c’est une année spéciale. Ils ont rempli les conditions et ont démontré une synergie importante avec le milieu. Pour nous, c’est une grande fierté d’être ici», a-t-il déclaré. 

Concrètement, le protocole liant les deux parties stipule que Sports Québec s’engage à aider la Ville dans la planification, la réalisation et le financement de l’événement, en plus de coordonner les relations avec les fédérations sportives. De son côté, Rivière-du-Loup doit assurer l’autofinancement de la Finale et recevoir les participants et leur famille avec les installations et les équipements nécessaires à la tenue des compétitions sportives. 

AIDE GOUVERNEMENTALE

Il va sans dire que la visite du ministre Proulx en sol louperivois a permis à l’administration louperivoise de discuter de la possible venue d’aides financières de la part du gouvernement dans certains dossiers. Le maire Gaétan Gamache a confirmé que des discussions ont eu lieu. 

«Le gouvernement aime toujours investir dans les Jeux du Québec et on a eu une confirmation qu’il y aura une écoute très très précieuse à l’égard des demandes qu’on aura dans les prochains mois, notamment au sujet de certains équipements (…) Aujourd’hui, c’est le jour 1 qui va nous amener à l’hiver 2021. C’est une grande fierté», a-t-il souligné, promettant d’autres annonces importantes du comité de financement. 

Les prochaines étapes permettront maintenant de compléter progressivement toute la structure d’organisation de cet événement sportif majeur. Des missions d’observations auront aussi lieu à Alma au printemps prochain et à Thetford Mines en 2018. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo

    René Lapointe - 2016-10-07 06:30