Publicité
19 août 2016 - 08:00 | Mis à jour : 23 août 2016 - 09:12

Frédéric D’Amours, 2e au monde en racketlon en double

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le joueur de racketlon Frédéric D’Amours de Rivière-du-Loup, accompagné en double de son coéquipier Jason Granville de la Nouvelle-Zélande, a remporté tous ses matchs disputés lors des Championnats du monde de racketlon tenus du 28 au 31 juillet à Copenhague du Danemark, avant de perdre en finale contre deux Danois.

«Il s’agissait de très bons joueurs, nous aurions peut-être pu les battre, mais je suis satisfait de la 2e position», a-t-il commenté. Ils ont donc remporté une médaille d’argent, dans une compétition de calibre mondial. Ce tournoi a accueilli 270 athlètes de 14 pays différents.

Une telle épreuve sportive demande de la préparation. Ce sport, encore méconnu dans la région, possède un grand bassin de joueurs en Europe. «Il y a eu un tournoi disputé à Granby à la mi-juin. Il nous permet de s’améliorer, on s’entraide entre joueurs. La technique est importante, mais la forme physique aussi. On joue de 12 à 13 matchs par compétition», explique Frédéric D’Amours.

L’athlète de 45 ans avoue qu’il lui est plus facile de battre ses concurrents au badminton, et qu’il éprouve plus de difficulté au ping pong. Avant tout, il s’agit pour lui d’une occasion de bouger en ayant du plaisir.

RACKETLON

Le racketlon est une sorte de marathon des sports de raquette, incluant le ping pong, le badminton, le squash et le tennis. Les athlètes s’affrontent dans des matchs successifs de ces quatre sports, dans des sets de 21 points. Le cumulatif des points marqués détermine le gagnant. L’équipe du Canada a terminé au 4e rang cette année au cumulatif, derrière le Danemark, l’Autriche et la Suède.

Publicité