Publicité
22 août 2016 - 06:58

Un triathlète qui sort des sentiers battus

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le Pistolois Dave Levesque n’est pas un triathlète comme les autres. Certes, il pratique la course, le vélo et la natation, mais il le fait en pleine nature et à travers des obstacles. En fait, Dave Levesque est un athlète de cross triathlon en route vers les Championnats du monde XTerra, organisés en octobre prochain.

Lorsqu’on prend connaissance des prochaines compétitions (et des réalisations) de Dave Levesque, il est difficile de croire cet athlète de 28 ans ne pratique son sport officiellement que depuis un an.

«Quand j’étais plus jeune, je faisais beaucoup de vélo de montagne et de course en sentier. Ça m’a tranquillement amené vers le triathlon. C’est vraiment ce que j’aime faire. À mon premier évènement, j’ai eu la piqure», explique-t-il.

Dave Levesque ne pratique cependant pas le triathlon classique comme plusieurs centaines d’athlètes au Québec. Sa passion et son intérêt se concentre davantage sur le cross triathlon qui est en pleine progression en province, au pays, mais aussi un peu partout dans le monde. Cela consiste à enchainer une épreuve de natation (environ 1 500m) en eau vive, une épreuve de vélo de montagne (environ 30 km) et une épreuve de course en sentier (environ 10 km). Les meilleurs réalisent le tout avec un temps entre 2 h 30 et 3 h.

«Ce sport me pousse à mon meilleur. C’est une discipline qui conjugue autant la polyvalence, la vitesse et l’endurance», a ajouté M. Levesque, convenant que la natation est peut-être son talon d’Achille, à l’instar de plusieurs triathlètes.

ENTRAINEMENTS

Comme tous les athlètes de son niveau, Dave Levesque s’entraine toute l’année, été comme hiver, afin de garder la forme. Ses semaines sont notamment chargées de cinq sorties en course à pied. Certaines d’entre elles sont également réalisées à haute intensité, question de retrouver l’effort demandé en compétition.

Ainsi, il n’est pas rare de le retrouver, en saison estivale, entre Trois-Pistoles et Le Bic à vélo, au Parc du Mont Saint-Mathieu à accumuler les montées et descentes à la course ou même à nager au Lac Saint-Mathieu.

«Je pratique aussi beaucoup les transitions entre les disciplines. Je dois habituer mon corps à pouvoir pousser la machine. Quand ton entrainement est adéquat, que tu t’alimentes et t’hydrates bien, le chemin pendant la compétition est déjà tracé», a-t-il soutenu, ajoutant que l’important, c’est d’avoir beaucoup de plaisir à l’entrainement.

HAWAII

Le 4 septembre prochain, Dave Levesque sera d’ailleurs en compétition au Lac Delage (région de Québec). L’évènement sera une belle préparation pour les Championnats du monde X-Terra auxquels le Pistolois participera à la fin octobre à Hawaii. M. Lévesque a obtenu son laisser-passez pour cette compétition internationale en Ontario, le 23 juillet, en terminant au 1er rang dans sa catégorie d’âge (20-29 ans).

«Hawaii, c’est paradisiaque. Obtenir mon billet pour y aller, c’était un objectif que je m’étais donné cet automne. Je suis très excité de compétitionner contre des athlètes d’un peu partout dans le monde. J’ai hâte d’y être.»

Avec beaucoup de détermination et d’effort, il est possible d’accomplir de grandes choses. C’est un peu le message que Dave Levesque souhaite partager. « Vitaminez votre corps, croyez-y et foncez! »

Publicité

Commentez cet article