Publicité
12 août 2016 - 10:08

Le CIEL-FM au pied du mur

Après le CHOX-FM de La Pocatière mercredi soir de se retrouver au pied du mur dans la série demi-finale « B » de la Ligue de baseball senior Puribec du Bas-Saint-Laurent, voilà que les champions en titre des séries éliminatoires 2015 du circuit, le CIEL-FM se retrouve dans la même situation, suite à une défaite de 7-2 à Trois-Pistoles jeudi soir.

Personne n’avait prévu telle situation. Bien sûr que bien des amateurs donnaient les formations de Trois-Pistoles et Témiscouata comme favorites, mais de là à voir ces séries se rendre à 3-0, peu d’amateurs voyaient les séries sous cet angle. Il faudra voir comment La Pocatière évitera l’élimination à la maison vendredi soir à 20 h. La même question se pose pour Rivière-du-Loup à domicile dimanche soir.

SIMON ROUSSEAU EN PLEIN CONTRÔLE

Ainsi, jeudi soir devant plus de 220 personnes dans les gradins du Stade Paul-Émile Dubé, le Construction Michaël Bérubé de Trois-Pistoles a profité de la performance de son lanceur, Simon Rousseau, qui a lancé un match complet, pour remporter une victoire de 7-2 sur le CIEL-FM. 

Les gagnants se sont abstenus de marquer des points dans la deuxième manche seulement. Le CIEL-FM a pris l’avance 2-1 en troisième sur les coups sûrs de Jasmin Dumas et de Félix Tardif, mais les locaux sont revenus à la charge dès leur tour au bâton avec deux points dont un seul mérité, en plus d’en ajouter deux autres la manche suivante sur le simple de Jimmy Durette et le double de Michaël Bérubé. 

Le lanceur gagnant Simon Rousseau a lancé le match complet et retiré six frappeurs sur des prises, tandis que le revers est au dossier de Michaël Lavoie qui a lancé 5 manches et deux tiers.

Au bâton pour Rivière-du-Loup, Félix Tardif a deux coups sûrs en trois présences et un point produit tandis que pour Trois-Pistoles, Jimmy Durette a trois coups sûrs en quatre présences et un point produit, alors que Jimmy Lebel-Briand et Daniel Desjardins ont chacun deux coups sûrs en trois présences.

 

 

Publicité

Commentez cet article