Publicité
16 juillet 2016 - 09:55

Les Républicains d'Edmundston subissent un autre revers

Une victoire de 12-1 du Steak House / Bar chez Pull à Rimouski contre les Républicains / Sports Experts d’Edmundston permet à Rimouski de demeurer sous le respirateur, dans cette course vers la 4e position et une place dans les séries.

Pendant ce temps, les Républicains se sont effondrés à partir de la 5e manche, alors que, ne perdant que 2-1, ils ont concédé 5 points en 5e manche et 5 autres en 6e manche pour un autre revers significatif. Déjà éliminé des séries, Edmundston n’a plus que 5 matchs à jouer cette saison, dont deux à la maison.

Le programme double de ce samedi a beaucoup d’importance. Ainsi, Matane est à La Pocatière en après-midi et à Rivière-du-Loup en soirée. La situation de Matane est précaire. Un revers de sa part ou une victoire de La Pocatière et la formation de Matane sera éliminée des séries. Si Matane l’emporte toutefois à La Pocatière, cette formation sera dangereuse à Rivière-du-Loup en soirée, d’autant plus que le CIEL-FM vient de perdre trois matchs de suite, s’éloignant dangereusement de la course au premier rang.

DEUX MANCHES DE 5 POINTS

À Rimouski, les locaux, qui évoluaient devant une de leur plus petite foule de la saison, ont pris les devants 2-0 dès la première manche alors que Jefferson Vargas a profité de deux erreurs pour marquer le premier point, produit par Maxime Lévesque, auteur du premier coup sûr des locaux. Lévesque lui-même a croisé le marbre sur un simple de Louis-David Goulet.

Il s'agit d'un gros match pour le receveur Jérôme Rousseau qui a 3 en 4, produit 3 points et en a marqué 2. Louis-David Goulet a aussi eu son heure de gloire avec 2 en 4 et 2 points marqués et Michaël Morin est 2 en 4 et 2 points produits.

La victoire est au dossier de Ludovic Dubé qui a alloué un point non mérité, un seul coup sûr, 4 buts sur balles et 4 retraits sur des prises. Il a lancé 6 manches, Darryl Pelletier, au monticule 5 manches, a subi le revers, allouant 7 points dont seulement 2 sont mérités.

 

Publicité

Commentez cet article