Publicité
6 juillet 2016 - 09:01

Le CIEL-FM s’incline contre les Braves à Cabano

Prenant les devants 1-0 dès la première manche, les Braves du Témiscouata ont eu un seul moment de relâchement en 3e manche avant de prendre résolument le contrôle du match pour l’emporter 8-2 sur le CIEL-FM de Rivière-du-Loup le mardi 5 juillet. Les Braves quittent la triple égalité en tête pour occuper cette place de choix fin seuls.

Ils pourraient toutefois être retrouvés rapidement par le Construction Michaël Bérubé, mercredi soir, alors que la formation des Basques reçoit le Steak House / Bar chez Pull, qui peine à remporter des matchs contre les équipes de tête. Sauf qu’il y a urgence pour la formation de Yannick Dumais à trouver une façon de gagner ces matchs d’ici la fin de la saison, si elle veut être de la danse des séries.

7 POINTS EN 3 MANCHES

Les Braves du Témiscouata, jouant à la maison, sont invaincus à date cette saison, remportant une 6e victoire en autant de matchs, l’emportant 8-2 sur le CIEL-FM de Rivière-du-Loup, dans cette course au premier rang. Ils ont marqué 7 points dans les manches 4 – 5 – 6 pour l’emporter de manière indiscutable.

Dany Paradis-Giroux a été en pleine maîtrise de la rencontre en lançant six manches, ne commentant qu’un seul faux pas, permettant deux points aux visiteurs sur une erreur, tout en retirant neuf frappeurs sur des prises. Il a aidé sa cause en cognant un double de deux points en cinquième manche. 

Claude Bérubé avec un but sur balles les buts remplis a créé l’égalité en quatrième tandis que le frappeur suivant, Patrick Ouellet, avec un ballon-sacrifice, a placé son équipe en avance pour le reste du match.

Lanceur gagnant : Dany Paradis-Giroux avec 9 retraits sur des prises en 6 manches, tandis que la défaite est au dossier de Michaël Lavoie qui a alloué 5 points en 5 manches. 

Au bâton pour Rivière-du-Loup, Raphaël Bérubé a trois des cinq coups sûrs de son équipe. Pour Témiscouata, Francis Bérubé et Pier-André Bouchard ont deux coups sûrs et un point produit chacun.

 

Publicité