Publicité
1 juin 2016 - 10:09 | Mis à jour : 11:30

Trois-Pistoles joue les trouble-fêtes à Rivière-du-Loup

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les bâtons du Construction Michaël Bérubé de Trois-Pistoles ont tonné, ce mardi 31 mai au stade municipal de Rivière-du-Loup, privant le CIEL-FM d’une première victoire devant leurs partisans lors de leur match inaugural. Les locaux ont subi une cuisante défaite de 10 à 1. 

Les représentants des Basques n’ont d’ailleurs pas perdu de temps à s’afficher au tableau indicateur, marquant 8 points lors des quatre premières manches. La deuxième aura été la plus dévastatrice avec une réussite de 4 points en 4 coups sûrs. Au final, sept des neuf frappeurs de l’alignement initial pistolois ont réussi au moins un coup sûr. C’est le lanceur Jimmy Durette qui était au monticule.  

« On est contents parce qu’on a frappé un lanceur dominant [Philippe-Antoine Gagnon] qui nous a battu l’an dernier en final. Pour nous, c’est un pas dans la bonne direction. Ils ont fait des erreurs, mais on a bien frappé aussi. Nous sommes satisfaits », a commenté brièvement l’entraineur Richard Lanctôt, confiant d'avoir l'équipe pour remporter les grands honneurs. 

Au bâton, Rivière-du-Loup n’a pas mal fait cognant 9 coups sûrs contre un total de 11 pour Trois-Pistoles. Janick Thériault et Jasmin Dumas ont été les meilleurs, frappant la balle en lieu sûr deux fois chacun. Le CIEL-FM a évité le jeu blanc en 5e manche. 

Ce n’est certainement pas la performance que le CIEL-FM souhaitait pour entamer sa saison à la maison, mais elle compte bien se reprendre comme elle le fait à chaque début de saison. Cette année, l’équipe accueille d’ailleurs plusieurs jeunes et l’organisation estime qu’elle va dans la bonne direction. 

Après 4 matchs, la troupe dirigée par Louis Deschênes possède une fiche de 2 victoires et 2 revers. De son côté, le Construction Michaël Bérubé reste invaincu en trois parties.  

TÉMISCOUATA

Au Témiscouata, les Braves ont servi une leçon de baseball aux Républicains d’Edmundston mardi soir en remportant une convaincante victoire de 18 à 0. Les Braves ont notamment connu deux manches de cinq points (2e et 5e) et deux manches de quatre points (3e et 6e) et n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires.

Le Témiscouata a été dominant du début à la fin, frappant 17 coups sûrs contre seulement 3 pour Edmundston. Le nouveau venu Dany Paradis-Giroux s’est d’ailleurs démarqué en cumulant trois coups sûrs et quatre points produits. Notons aussi les performances de Claude Bérubé et Pierre-André Bouchard avec trois coups sûrs et trois points produits chacun, ainsi que Patrick Ouellet avec trois coups sûrs et deux points produits.

Au monticule, le lanceur Félix Castonguay a été intraitable, réussissant huit retraits au bâton en cinq manches de travail.

Les Braves ont maintenant une fiche de 2 victoires et une défaite en trois rencontres. Edmundston n’a quant à lui pas encore connu la victoire cette saison. 

 

Publicité

Commentez cet article