Publicité
5 mai 2016 - 15:22

« On recommence à zéro » - Sylvain Deschâtelets

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Cinq jours après leur victoire épique de 3 à 2 en 3e période de prolongation au Colisée Cardin de Sorel-Tracy, les 3L restent les pieds bien ancrés sur terre en vue du 5e match de la finale les opposant aux Éperviers. L’équipe aborde les prochaines parties comme une nouvelle série, cette fois 2 de 3. 

« Pour nous, on recommence à zéro. Les prochaines parties seront très excitantes, mais on va les aborder une à la fois », a commenté sagement le capitaine Sylvain Deschâtelets, cet après-midi. 
De 12 h 30 à 13 h 30, quelques heures avant le 5e duel, la grande majorité des 3L étaient à l’entrainement au Centre Premier Tech afin de se dégourdir les jambes. Ils ont ensuite pris la direction de l’hôtel pour se recharger les batteries avant la rencontre. 

« L’esprit est vraiment excellent dans la chambre, les gars sont fébriles. Nous sommes confiants pour ce soir, nous allons être reposés et surtout, nous gardons la tête froide », a-t-il ajouté.  

RECETTE GAGNANTE

Depuis le début des séries, voire le début de l’année, les 3L ont toujours été une équipe très difficile à battre à la maison. C’est encore plus vrai quand ils utilisent leur vitesse et ils commencent forts. Une recette qui devra être appliquée ce soir, assure Deschâtelets. 

« Il faut patiner, patiner, patiner. Il faut jouer comme s’il n’y avait pas de lendemain, à chaque match. Si on exécute le plan de match, si on patine, tout va bien se passer », convient-il, soulignant aussi le travail exceptionnel du gardien Guillaume Decelles. « Les gars savent ce qu’ils doivent faire pour gagner. Ils vont se sacrifier, tout donner. »

Selon les informations qui circulent actuellement, c’est une équipe soreloise dépourvue d’éléments importants qui se présentera au Centre Premier Tech ce soir. On pourrait donc croire que la situation avantagera les 3L, mais Deschâtelets ne veut pas embarquer dans ce jeu.  

« On sait qu’ils ne sont pas tous à 100 %, mais on ne veut pas s’assoir là-dessus. Sorel a prouvé que c’est une équipe expérimentée, tenace. Ils ne lâchent jamais, on l’a vu dans le match 3. », a-t-il conclu. 

Les hostilités débutent dès 20 h au Centre Premier Tech. Les partisans sont invités à s’y diriger tôt, alors qu’ils pourront profiter d’un grand rassemblement devant l’aréna. Comme c’est le cas depuis plusieurs semaines, on s’attend à un Centre Premier Tech plein à craquer pour cette rencontre que les locaux « ne peuvent pas se permettre de perdre ». 

 

Publicité

Commentez cet article