Publicité
30 avril 2016 - 00:37 | Mis à jour : 01:17

Défaite crève-cœur pour les 3L

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le 3e match de la série opposant les 3L de Rivière-du-Loup aux Éperviers de Sorel-Tracy a été chaudement disputé le 29 avril au Centre Premier Tech. Il s’est soldé par une victoire des visiteurs, par la marque de 5 à 4, en prolongation devant plus de 3 000 personnes.

La défaite a été difficile à accepter pour le capitaine des 3L, Sylvain Deschâtelets, qui s’en voulait d’avoir fait un mauvais jeu, alors que son équipe menait 4 à 3 à la fin de la 3e période.

«À la place de la mettre dans le fond (du territoire) j’ai voulu faire un petit but. C’est impardonnable une erreur comme ça. Je m’en veux tellement, on va tourner la page, mais c’est très difficile», a-t-il commenté, à la fin de la rencontre.

Du côté de l’entraineur Alain Gardner, la problématique de son équipe se trouve dans les lancers qu’elle accorde. Lors de cet affrontement, les 3L ont obtenu 27 tirs au but, alors que Guillaume Decelles a été littéralement bombardé de 51 lancers. «Guillaume ne peut pas tous les arrêter. On a donné beaucoup de lancers dans l’enclave, la zone payante», a expliqué le coach Alain Gardner.  

MATCH

Un contingent de Sorel-Tracy s’est fait entendre à plusieurs reprises lors des buts des siens, en secouant de nombreux drapeaux à leur effigie. La marque a été ouverte en 1ère période à 15 min 29, grâce à un but d’Étienne Brodeur des Éperviers. Il a été imité en 2e période par son coéquipier Kévin Gadoury. Par la suite, Marc-André Tourigny, Sylvain Deschâtelets et Dany Massé ont inscrit chacun un filet, sans réplique de la part de Sorel-Tracy. Adam Leblanc-Bourque est par la suite venu égaliser le match 3 à 3.

Sylvain Deschâtelets a ensuite dénoué l’impasse, avec son 2e du match, avec des aides de Marc-Olivier D’Amour et Étienne Archambault.

En 3e période, un temps d’arrêt a été demandé. Les Éperviers ont retiré leur gardien, avec 1 min 30 à faire à la partie, et ils ont réussi à inscrire un but grâce à un effort de Vincent Couture, aidé par Samuel Carrier et Mathieu Dumas, forçant la tenue d’une prolongation.

PROLONGATION

Une pénalité décernée à Étienne Archambault pour avoir donné de la bande a par la suite soulevé l’ire des partisans des 3L dans le Centre Premier Tech. «Ça me semblait être une mise en échec légale. Oui, ça a frappé fort. C’est fini, c’est fini, ça fait partie de la ‘’game’’», s’est ravisé Alain Gardner. Les Éperviers ont su être opportunistes et ont scellé l’issue du match grâce à un but de Dominic Léveillé.

Il s’agit d’une 2e défaite consécutive des 3L aux mains des Éperviers de Sorel-Tracy. La série est maintenant 2 à 1 pour Sorel-Tracy. Le 4e match de cette série sera disputé le 30 avril à Sorel-Tracy dès 20 h.

 

 

Publicité

Commentez cet article