Publicité
22 avril 2016 - 23:58 | Mis à jour : 23 avril 2016 - 00:33

Les 3L assomment les Éperviers 7 à 3

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les 3L de Rivière-du-Loup ont compté 7 buts sans réplique, dont 5 en 2e période, pour s’envoler avec une étincelante victoire de 7 à 3 lors du premier match de leur série finale contre les Éperviers de Sorel-Tracy disputé ce vendredi 22 avril. Un gain qui a fait grandement plaisir aux 3417 partisans présents au Centre Premier Tech. 

La troupe d’Alain Gardner a littéralement survolé la glace lors du 2e engagement de cette rencontre. Rapides, robustes et surtout opportunistes, les 3L ont assommé les Éperviers qui avaient pourtant connu un bon début de match. Bryce Swan avec deux filets, Samuel Lévesque avec son 2e du match, Maxime Villemaire et Marc-Olivier D’Amour ont marqué, créant l’hystérie dans les estrades. 

« On a créé beaucoup d’échec avant et ç’a payé. Nous avons été opportunistes sur les chances de marquer et c’est ce qui fait le succès d’une équipe gagnante. Il fallait profiter de l’avantage de la glace et c’est ce qu’on a fait. Ç’a bien été ce soir », a déclaré Samuel Lévesque, après la rencontre. 

BOUGIE D'ALLUMAGE

Les 3L ont d’ailleurs entamé ce 2e vingt comme ils avaient terminé le précédent, c’est-à-dire à fond la caisse. Nerveux en début de match, les Louperivois avaient offert une avance de 2 buts à leurs adversaires sorelois avant de se retrousser les manches et de niveler la marque. Samuel Lévesque et Francis Trudel, célébrant son retour au jeu, avaient alors trouvé le fond du filet, ramenant tout le monde à la case départ. 

« Samuel a été notre bougie d’allumage. Ça a donné un gros gain de confiance à toute l’équipe. Au cours des deux dernières périodes, on a patiné, créé de la pression sur les défenseurs. C’est que je voulais et c’est ce que je leur demande aussi demain à Sorel », a commenté Alain Gardner. 

Malgré une température loin d’être idéale pour tenir un rassemblement de partisans tel que prévu, les fans des 3L étaient très nombreux très tôt aux abords du Centre Premier Tech. Avec un peu moins de deux heures à faire avant le début de la rencontre, les estrades étaient bondées. 

Les 3L sont donc maintenant à trois victoires de mettre la main sur le titre tant recherché. La route pour y parvenir ne s’annonce toutefois pas de tout repos. Peu importe, les 3L sont en mission, a rappelé le capitaine Sylvain Deschâtelets. 

Les deux équipes se donnent maintenant rendez-vous ce samedi 23 avril au Colisée Cardin de Sorel-Tracy pour le match numéro 2. 

 

Publicité

Commentez cet article