Publicité
14 avril 2016 - 23:27 | Mis à jour : 15 avril 2016 - 09:30

Les 3L remportent une victoire électrisante

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Rivière-du-Loup – Les 3L de Rivière-du-Loup ont profité de toute l’énergie d’un Centre Premier Tech plein à craquer, ce jeudi, pour l’emporter 8 à 4 lors du 5e match de leur série demi-finale contre les Prédateurs de Laval. Une foule record de 3 500 partisans a assisté à la rencontre. 

L’ambiance était particulièrement survoltée en début de match. Poussés par des partisans bruyants et une tension particulièrement palpable, les 3L ont entamé la partie sur les chapeaux de roues. Un but, un deuxième, puis un combat pour hommes. Voilà les deux premières minutes de la partie. Dany Massé, Michael Ward et Jean-Philip Chabot sont ceux qui ont fait vibrer les cordages. 

Furieux, le combat entre Ryan Murphy et Sébastien Laferrière a toutefois semblé fouetter les Lavallois qui ont ensuite nivelé la marque très rapidement, calmant du même coup la folie qui se dégageait dans les estrades. Un calme qui allait être éphémère. 

« On a commis quelques erreurs en couverture défensive, mais on n’a pas lâché. Ce soir, on a mis la pédale à ''on''. C’est ce qui va devoir être fait dès le début du match demain à Laval. Je ne veux pas revenir ici pour un 7e match », a déclaré l’entraineur Alain Gardner. 

Retrouvant leur rythme dominant au 2e vingt, les 3L ont ainsi vite fait de redonner aux partisans toutes les raisons de célébrer. Étienne Archambault et Jean-Philip Chabot (deux fois) ont marqué, chassant du même coup Adam Russo de son filet. 

« Mon rôle, c’est de bien jouer défensivement et d’être robuste. Les statistiques de ce soir, c’est vraiment un beau bonus », a laissé entendre Chabot après la rencontre. 

En avance 5 à 3 après 40 minutes de jeu, les 3L n’ont pas levé le pied de l’accélérateur lors du dernier engagement au plus grand plaisir des partisans endiablés. Avec trois nouvelles réussites, celles de Marc-André Tourigny, Frédérick Côté et Alex Émond, les Louperivois ont littéralement scié les jambes de leurs adversaires.  

En fin de match, alors que s’écoulait la dernière minute de jeu, l’imposante foule s’est levée et a félicité ses favoris. « C'est tellement incroyable ce qui se passe ici. Les partisans nous supportent et ils le font dans le respect. On veut se rendre jusqu'au bout pour eux », a souligné Sylvain Deschâtelets.

Les 3L tenteront maintenant de passer en grande finale des séries de la LNAH en vainquant les Prédateurs au Colisée de Laval ce vendredi. Rappelons que les deux équipes n’ont encore pas perdu à domicile. 

 

Publicité