Publicité
9 avril 2016 - 06:31 | Mis à jour : 09:30

Importante victoire d’équipe pour les 3L

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Rivière-du-Loup – Bien que privés de trois joueurs clés, les 3L de Rivière-du-Loup ont su imposer leur rythme aux Prédateurs de Laval, ce vendredi 8 avril, devant près de 3400 personnes entassées au Centre Premier Tech. Les Louperivois ont vaincu leurs adversaires 4 à 1 pour prendre les devants dans leur série demi-finale. 

Intenses dès les premières minutes de jeu, ce sont les 3L qui ont ouvert la marque. Maxime Villemaire, en avantage numérique, a complété une savante passe de Marc-André Tourigny avec un peu moins de 10 minutes à faire à la période. Une réussite qui a semblé fouetter davantage ses coéquipiers. 

« Je crois que c’est un de nos meilleurs matchs depuis le début des séries. Tout le monde a très bien joué.  Ça ne paressait presque pas qu’il nous manquait Tulupov, Trudel et Swan […] Chapeau aux gars qui sont entrés dans l’alignement, c’est une victoire d’équipe », a souligné le robuste attaquant. 

Au 2e vingt, les 3L ont continué leur bon travail et ont ajouté à leur avance. Jean-Christophe Laflamme a d’abord surpris le gardien Adam Russo d’un lancer frappé de l’enclave, puis le Témiscouatain Alex Émond a levé la foule avec son 1er but des séries. Il était de retour dans la formation après avoir manqué la dernière fin de semaine. 

« Toutes les lignes ont contribué ce soir. Si on continue à jouer comme ça, il n’y aura pas de problèmes, tout va bien aller », a déclaré le numéro 14, précisant qu’il était bien content d’avoir enfin touché le fond du filet.  

Soulevés par l’imposante et bruyante foule, les 3L n’ont ensuite jamais regardé en arrière, malgré un but lavallois en fin de 2e et de nombreux combats. Au dernier engagement, Marc-Olivier D’Amour a rapidement clos le débat avec son 5e but. Les Prédateurs étaient ensuite sans réponse. 

« Je voulais qu’on soit intense sur 60 minutes, qu’on garde les choses simples et qu’on lance au filet. C’est exactement ce qu’on a fait ce soir. Tout le monde a levé son jeu d’un cran […] Nous allons arriver à Laval avec la même attitude, la même intensité », a commenté l’entraineur Alain Gardner. 

Devant le filet, Philippe Trudeau a été solide en repoussant 35 des 36 tirs dirigés vers lui. Son adversaire, Adam Russo, s’est de son côté fait fusiller de 48 lancers de la part des 3L. 

Les Louperivois mènent donc leur série demi-finale 2 à 1. Les hostilités se transportent maintenant à Laval dimanche après-midi dès 14 h. Selon Alain Gardner, Bryce Swan ne devrait pas être de l’alignement. 

 

Publicité