Publicité
14 mars 2016 - 15:50

Yoan Gauthier conserve sa place

Pierre-Luc Chenel

Par Pierre-Luc Chenel, journaliste

Twitter Pierre-Luc Chenel

Rivière-du-Loup - Yoan Gauthier a retrouvé ses repères, signant la 3e place au classement cumulatif lors des sélections nationales présentées à Montréal du 10 au 13 mars. Le patineur de Rivière-du-Loup jouait gros puisqu’il pouvait perdre sa place sur l’équipe nationale.

Après des résultats en deçà de son niveau aux Championnats canadiens avec  une 20e place, Gauthier s’est bien repris avec une 3e place aux sélections nationales, patinant dans la finale A à chaque distance. Avec 21 879 points, il n’était qu’à 190 points de Cédric Blais et du 2e échelon.

« Je ne m’attendais pas à ça, a-t-il avoué au terme des sélections. Après ma victoire au 1500 mètres, j’étais un peu surpris et tout le monde était un peu surpris. Tout le monde était content et tout le monde savait que j’avais besoin de ces points-là. Durant les entrainements de la semaine dernière, je n’étais pas au sommet de ma forme. Il faut croire que j’ai eu un bon saut d’énergie pour la compétition. »

La première place acquise dès la première distance, le 1500 mètres, a permis à Yoan Gauthier de respirer un peu mieux. De plus, cette victoire et les autres points obtenus ont aidé le patineur de 22 ans à garder sa place au sein de l’équipe nationale. « Ça m’a donné de la confiance. Mes lames étaient excellentes. J’avais l’impression d’avoir un avantage sur les autres patineurs par rapport à ça, a-t-il décrit. Je n’étais pas le plus fort, mais j’étais le plus rapide et j’avais de bonnes lames. »

L’ancien patineur des Loupiots a pris le 4e rang sur 500 mètres et 1000 mètres. De plus, il a conclu le 3000 mètres au 6e échelon. « Dans cette compétition, ça passait ou ça cassait. Après la victoire, le stress est tombé, a mentionné l’athlète. J’ai pris 8 ou 9 places au classement canadien avec seulement ma victoire au 1500 mètres. »

Ayant eu des problèmes avec son niveau d’énergie cette saison, Yoan Gauthier soutient qu’il s’est mieux senti physiquement en fin de semaine. La saison 2015-2016 terminée, il prendra un mois de repos avant de retourner à l’entrainement. Pendant la saison morte, celui qui a fait une demande d’admission à l’École de technologie supérieure en génie mécanique veut faire du vélo et de la course.

 

 

Publicité