Publicité
9 juin 2018 - 14:25

Une journée consacrée à l’agenda progressiste de Trudeau et aux pays invités

Toutes les réactions 6

La deuxième journée du Sommet du G7 à La Malbaie sera l’opportunité pour le premier ministre Justin Trudeau de mettre de l’avant son agenda progressiste. De plus, l’arrivée des dirigeants des 12 pays invités et de dirigeants de diverses organisations internationales ajoutera de la diversité à l’événement.

La journée de travail s’est ouverte avec un déjeuner-conférence portant sur un thème très cher à Justin Trudeau : l’égalité des sexes. Sur place, était présentes les membres du comité consultatif ayant pour mandat de se pencher sur cette question formé plus tôt cette année par l’élu.

Celui-ci a déclaré qu’il souhaitait que soit mis en place des mécanismes afin d’examiner cette question horizontalement dans toutes les sphères d’activité des membres du G7. « Nous devons nous préoccuper de l’impact que nous avons sur les femmes dans chacun de sujets que nous discutons », a-t-il déclaré. Il a ajouté que cela était très important afin que la croissance économique profite à tous. Isabelle Hudon, ambassadrice canadienne en France, en est la présidente du comité.

Néanmoins, le président Donald Trump a volé la vedette lors de cet événement, à lequel il est arrivé très en retard.

Après le départ du président américain, Justin Trudeau a accueilli les dirigeants des 12 pays invités sur le terrain à l’avant du Fairmont Le Manoir Richelieu. Ces derniers ajoutent de la diversité culturelle à l’événement. L’Argentine, le Bangladesh, Haïti, la Jamaïque, le Kenya, les Îles Marshall, la Norvège, le Rwanda, le Sénégal, les Seychelles, l’Afrique du Sud et le Vietnam se joignent ainsi aux discussions.

Au cours de l’après-midi, les échanges porteront sur l’environnement et les océans. Un communiqué conjoint devrait être émis par la suite par les sept pays membres. Justin Trudeau conclura le Sommet en s’adressant à la presse sur le coup de 16h.

Collaboration spéciale: Jean-Sébastien Tremblay, lecharlevoisien.com

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • @ mdm.
    Vous me faites rire avec vos sources. Un salaire il en a pas besoin parce que ce qu'il a amassé il l'a fait sur le dos de qui?
    Tout ce que Trump fait il le fait pour les EU au détriment de tous les autres pays.
    Un peu plus d'infos sur son parcours et vous comprendrez.

    René Lapointe - 2018-06-11 21:42
  • mdm
    Ce qui veut dire que quelques personnes ont raison et le reste du monde a tort.

    René Lapointe - 2018-06-11 21:31
  • René Lapointe c'est parce que vous n'écoutez pas les bonnes nouvelles concernant M.Trump Radio-Canada et Tva LCN ne rapportent pas la vérité sur M.Trump.
    Jamais un Président aux États-Unis en a fait autant en mi-mandat, sans salaire la liste est longue. Barack Obama n'a pas fait et de loin en 8 ans ce que Donald a fait en quelques mois.
    Fox News: Web Sean Hannity et Juge Jeannine et plusieurs autres,eux disent vrai concernant Donald Trump.

    mdm.5760.yahoo - 2018-06-11 16:34
  • Oh que oui l'ami de Trudeau,George Soros l'ennemi de Donald Trump ces deux hommes haïssent tellement M.Trump.
    Trudeau celui qui met une taxe sur le lait de près de 300% aux Américains. Qu'est-il entrain de devenir le Canada un pays dans lequel la honte nous atteindra sûrement. Dieu seul le sait!...

    Diane - 2018-06-11 13:49
  • @ Dominique Martin:
    J.S. Tremblay n'a pas insulté Trump. Il a simplement dit la vérité sur cet individu qui se fout de tout le monde et que la seule chose qui l'intéresse c'est d'avoir les caméras braquées sur lui. Et il n'a pas manqué son coup cette fois-ci parce que le monde entier s'est encore une fois de plus rendu compte comment il est.

    René Lapointe - 2018-06-11 12:23


  • Jean -Sébastien Tremblay qui joue au journaliste leftist : vanter Trudeau et faire du Trump -bashing !

    M. Tremblay , si vous voulez faire du Trump-bashing , au moins , arrangez-vous pour être payé par les organisations à GEORGE SOROS tels que Media Matters, Anti-Fa , FEMEN , Black Lives Matters , Open Borders, Democracy Now etc....Là , vous aurez l'air moins ridicule .

    Demandez des conseils à Richard Latendresse quand vous le verrez . Depuis juillet 2016 , il n'a pas encore trouvé une seule qualité à Trump , son épouse , ses fils , sa politique , sa réussite financière ,télévisuelle .....

    Dominique Martin - 2018-06-10 18:54