Publicité
8 juin 2018 - 09:40

Des groupes dénoncent le caractère antidémocratique du Sommet

Jeudi le 7 juin, des groupes opposés aux sommets du G7 soit les représentants du «Conseil des Canadiens» et le groupe ATTAC-Québec ont dénoncé le caractère antidémocratique du sommet du G7.

Ils se sont affichés dans la «zone de libre expression» située en bordure du périmètre de sécurité où ils estiment que la «zone de libre expression» prévue pour les manifestations à La Malbaie est profondément antidémocratique.

 

Publicité

Commentez cet article