Publicité
9 février 2018 - 06:34

Rivière-du-Loup : un pôle naturel d’innovation

La volonté du gouvernement de soutenir la création et la mise en œuvre de pôles régionaux d’innovation et d’y consacrer 32 M$ est accueillie favorablement par la Ville de Rivière-du-Loup, qui profite de l’occasion pour rappeler le rôle moteur incontournable qu’elle joue pour la région en matière d’innovation.

«Nous avons déjà tout ce qu’il faut, insiste la mairesse Sylvie Vignet. En ce sens, il nous apparaît évident que Rivière-du-Loup, première ville entrepreneuriale au Canada, est le choix incontournable pour devenir le pôle d’innovation de notre région.» 

Mme Vignet rappelle que la ville profite d’une structure industrielle diversifiée, la plus élaborée du Bas-Saint-Laurent, qu’elle compte déjà un nombre considérable d’entreprises innovantes d’importance sur son territoire, qu’il y a sur les rails un important projet de technopôle, de même qu’un projet de centre de recherche de type HUB, sans oublier le Laboratoire en innovation ouverte du Cégep de Rivière-du-Loup (Llio) ou encore la Corporation d'innovation industrielle, technologique et économique de Rivière-du-Loup (CIITÉ), justement consacrée à l’innovation.

«Il faut aussi rappeler que nous avons créé un service de développement économique qui a notamment pour mandat d’accompagner les entreprises, de stimuler la collaboration et la concertation entre les différents acteurs socio-économiques de la région. Et puis, la Ville a concrètement misé sur l’innovation, qu’elle a inscrite dans les priorités de sa stratégie de développement économique 2017-2022. C’est pourquoi il nous apparaît clair que le projet de pôle régional coïncide parfaitement avec les orientations qui ont été retenues dans notre stratégie», ajoute la mairesse.

À ce propos, afin de contribuer à accentuer l’innovation dans les entreprises, la Ville de Rivière-du-Loup a initié le réseau d’implantation de pratiques innovantes dans les entreprises, en 2016. «Nous l’avons créé, avec nos partenaires tels que la SADC et le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, par l’entremise du comité Défi innovation auquel prennent part également le Cégep de Rivière-du-Loup, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, Servlinks Communication et le CLD de la région de Rivière-du-Loup, pour offrir de la formation et de l’accompagnement personnalisé, explique Denis Goulet, directeur du Service de développement économique de la Ville. Et le réseau a connu un franc succès, il faut le souligner. De quoi conforter l’idée que Rivière-du-Loup constitue un pôle naturel d’innovation.»

Consciente des atouts régionaux, Mme Vignet conclut : «Nous nous appliquons sans cesse à favoriser le travail en commun, à fédérer les forces vives du milieu. De fait, nous croyons fermement à la force du réseau, c’est pourquoi nous consacrons l’énergie nécessaire, notamment au sein du Réseau des villes innovantes de l’Est-du-Québec avec qui nous organisons le grand rendez-vous de l’innovation, cet automne, à Rivière-du-Loup, événement auquel l’ensemble des organisations concernées par l’innovation sont invitées à participer. En somme, la force régionale, nous y croyons.»

 

Publicité

Commentez cet article