Publicité
25 février 2017 - 11:26

L’expertise de chez nous en communications requise… en Afrique !

Les communicateurs Claude Harvey et Marc Larouche partiront pour l’Afrique à la fin de février afin de mettre leur expertise en communications au service d’une communauté du Cameroun.

«Nous allons à Nkongsamba, dans la province du littoral. C’est une ville de plus de 250 000 habitants, anciennement capitale de la production camerounaise du café. Ce sera une visite de travail et d’amitié, puisque Claude y a des amis», explique Marc Larouche.

Ce dernier a accepté l’invitation de Claude Harvey, anciennement directeur général des CÉGEPS de Charlevoix et La Pocatière, maintenant à Gatineau depuis 2015 comme directeur général du Réseau des Cégeps et Collèges Francophones du Canada.

«De par mes fonctions et à titre personnel, je suis en contact avec l’Institut supérieur de Management du Manengouba (ISMAN), classé parmi les meilleurs au Cameroun. L’Établissement privé d’enseignement technique est la propriété de Gabriel Djankou Nkuissi, ex-directeur du Bureau international du Travail de l’ONU dans l’océan indien», dit Claude Harvey.

«Il y aura une partie de formation en communications et journalisme, sous forme d’ateliers, et une autre informative, concernant les opportunités de formation professionnelle au Canada», poursuit Marc.

Le duo sera aussi reçu en entrevue à Nkongsamba FM. une radio privée qui couvre l’actualité du Moungo. «Les jeunes sont passionnés de communications et de journalisme. Tellement que depuis un an, une école de journalisme a été mise en place. C’est là que nous allons enseigner, afin d’initier les jeunes camerounais au journalisme à la québécoise autant à l’écrit qu’en télé ou radio», poursuit Claude, qui a choisi Marc pour son expertise variée de 30 ans en communications.

«Il travaille aussi bien en radio, qu’en télévision ou presse écrite ou Internet. Sa participation sera certainement très appréciée». Une visite officielle est aussi prévue avec l’évêque du Diocèse de Nkongsamba: Mgr Dieudonné Espoir Atangana. Gageons que Marc lui offrira son livre sur le saint frère André.

Découvertes

Les deux globe-trotters ne négligeront pas le volet «découvertes». C’est au Cameroun que se trouve la superbe chute d’Ekom-Nkam, où ont été tournées les scènes du film «Greystoke, la légende de Tarzan».

«Nous découvrirons la culture pygmée dans un village près de Kribi et aurons un contact privilégié avec la faune africaine. C’est une expérience que je voulais vivre depuis longtemps», dit Marc.
Ensuite, place à la découverte du Maroc, pays de contrastes, notamment Agadir et ses réputées plages de sable blanc sur l’Atlantique de même que son désert aride. «Claude connaît bien le Maroc. Pour ma part, ce sera ma première visite. J’ai hâte de découvrir son côté touristique, mais aussi sa culture avec les fameux souks, ces marchés publics en labyrinthe comme on en a vu dans les films Indiana Jones», conclut Marc Larouche. «Claude dit bien connaître un chameau qui s’appelle Mustapha. Ce sera utile comme transport dans le désert».

 

Publicité

Commentez cet article