Publicité
25 mai 2016 - 06:02

Sauvegarde de l’église de L’Isle-Verte

Toutes les réactions 3

Le Cœur de L’Isle-Verte, un organisme à but non lucratif ayant pour mission la protection et la conservation de l’église de L’Isle-Verte, a été officiellement créé le mardi 17 mai dernier, à l’occasion de son assemblée générale de formation.

Pas moins de soixante-cinq citoyens de toutes les générations s’étaient alors réunis à la sacristie de l’église de la Décollation de Saint-Jean-Baptiste.

Bien que l’église de L’Isle-Verte ait été tout récemment classée «monument patrimonial national» par le Ministère de la Culture et des communications, son avenir était devenu en péril après que le diocèse de Rimouski eut annoncé son intention d’en abandonner la gestion, l’entretien et le chauffage. Dans ce contexte, il était primordial que les citoyens se regroupent et préparent une démarche pour la préserver de son abandon.

«Après deux ans de travail d’exploration, de réflexion et de consultation, nous sommes heureux que notre organisme, jusque-là provisoire, soit maintenant doté d’un caractère officiel et ait un tel soutien de la population. Nous sommes plus que jamais prêts à nous retrousser les manches pour conserver la belle et majestueuse église qui occupe le cœur de notre village», a indiqué Yves Gagnon, premier président élu de l’histoire de Le Cœur de L’Isle-Verte.  

Après une brève présentation de l’histoire de l’église et un résumé de la démarche entreprise au cours des 24 derniers mois par le groupe de réflexion sur l’avenir de ce lieu patrimonial, le comité de travail provisoire a procédé à la proposition de la charte et des objectifs de la nouvelle corporation.

Une période de discussion et de questions a suivi. Elle a permis de préciser certains détails quant aux modalités du projet proposé. Les échanges et les précisions apportées ont aussi réussi à rassurer les citoyens quant aux célébrations du culte dans leur église. La sauvegarde du bâtiment permettra en effet de maintenir les activités religieuses, telles que les messes, les mariages et les funérailles. Ces célébrations et actions connexes seront cependant sous la responsabilité du Diocèse, non de la Corporation.

Outre le président Yves Gagnon, six personnes ont été élues par l’assemblée au sein du conseil d’administration de Le Cœur de L’Isle-Verte. Il s’agit de Stéphane Ouellet, vice-président, Lise Côté, trésorière, Jacques Lemieux, secrétaire et des administrateurs Maurice Dumas, Daniel Gagnon et Paul Fortier. Cette équipe se réunira dès le mercredi 25 mai prochain afin de préparer et d’adopter son plan d’action visant à la protection et la conservation de l’édifice de l’église.

Notons que la formation de la corporation Le Cœur de L’Isle-Verte a fait suite à une proposition du citoyen Bernard Nieri, laquelle a été appuyée par Normand Lafrance et Normand Côté, et a été adoptée à l’unanimité par l’assemblée.

 

 

Publicité