Publicité
16 avril 2018 - 13:19

92 % des parents considèrent que les jeunes sont beaucoup trop assis

Toutes les réactions 2

Un récent sondage réalisé par Léger en partenariat avec 100° révèle que 92 % des parents d’enfants de 6 à 12 ans du Bas-Saint-Laurent, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Côte-Nord et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine estiment que les enfants sont trop assis dans leurs activités quotidiennes.

Considérant que les élèves passent entre 50 % et 70 % de leur temps à l’école en position assise, les institutions scolaires représentent un milieu privilégié pour implanter des initiatives porteuses qui auront un impact significatif sur la santé des jeunes.

Questionnés sur les pistes d’actions à privilégier à l’école pour que les enfants dépensent davantage d’énergie au quotidien, les parents de ces régions ont classé au premier rang l’ajout de minutes d’éducation physique, puis l’ajout de pauses actives à l’intérieur des classes, et enfin un meilleur aménagement physique de la cour d’école.

De plus, alors que la cour d’école constitue le lieu de prédilection pour dépenser de l’énergie à l’extérieur, il est surprenant de constater selon l’affirmation des parents qu’une école sur cinq n’était pas encore équipée de zones aménagées pour les jeux sportifs ou les jeux collectifs et que plus de 40 % des cours n’offraient pas de petit matériel (ballons, corde à danser, etc.).

«Les saines habitudes de vie constituent l’une de nos priorités d’action, toutefois les données du sondage démontrent bien qu’il y a nécessité d’agir davantage. La cour d’école est un lieu où l’enfant a la liberté de construire ses relations, son autonomie et où il prend plaisir à bouger avec intensité», mentionne Alysson Bourgault, agente d’accompagnement chez COSMOSS et ambassadrice 100° au Bas-Saint-Laurent, dont le rôle consiste à promouvoir l’engagement et à soutenir ceux qui veulent créer de nouveaux projets avec 100°.

Les effets de l’activité physique sur la santé, mais également sur la réussite scolaire ont maintes fois été démontrés. À l’unanimité, les parents du Bas-Saint-Laurent, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Côte-Nord et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine s’entendent pour dire qu’un enfant actif dort mieux (99 %), a une meilleure attention en classe (98 %) et est moins turbulent (96 %).

Québec en Forme, par son initiative 100°, souhaite d’ailleurs encourager l’émergence de projets porteurs en milieu scolaire par le biais d’un appel de projets sous la thématique «Ma cour, mes amis, mon école!». Dans le cadre de cet appel de projets, plus de 500 000 $ seront remis à des projets un peu partout au Québec. Les projets retenus se mériteront un soutien financier pouvant aller jusqu’à la hauteur de 5 000 $. Pour toute information sur l’appel de projets : https://centdegres.ca/financement

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Il faudrait que les parents arrêtent de croire que l'école doit tout faire! Qu'ils fassent bouger leurs enfants au lieu de leur mettre des bidules informatiques et électroniques dans les mains. Commencez par donner l'exemple en bougeant vous même et en arrêtant de pelleter dans la cour des profs! Ils en font déjà beaucoup. Faites des adultes de vous et prenez vos responsabilités chers parents. Ce n'est pas l'école qui a mis vos enfants au monde.

    Maman qui fait bouger ses enfants - 2018-04-16 21:29



  • Et quel pourcentage d'enfants trouvent qu'ils ont des parents trop assis ?

    Il semble qu'à tout époque , il y a eu des gens qui aimaient blaster les jeunes . Des envieux, des jaloux , des carencés surtout qui ne réussissent pas leur vie et qui essaient de bloquer des jeunes , à leur tour . Dégueux !

    Dominique Martin - 2018-04-16 17:08