Publicité
17 octobre 2016 - 16:51

Lentilles cornéennes cosmétiques

Pour éviter une histoire d'horreur à l'Halloween

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

À près d'un mois de la fête d'Halloween, plusieurs Québécois sont actuellement à la recherche de leur déguisement et certains se procurent des lentilles cornéennes cosmétiques afin d'y ajouter la touche finale. L’Ordre des optométristes du Québec les met en garde contre les risques associés au port de ce type de lentilles.

Ces risques ont par ailleurs été reconnus en juillet 2016 par Santé Canada qui a réglementé les lentilles cornéennes cosmétiques, telles celles vendues pour l'Halloween par certaines boutiques, comme des instruments médicaux. L'Ordre des optométristes du Québec salue cette initiative de Santé Canada qui survient après une analyse poussée des risques pouvant être associés au port de lentilles cornéennes cosmétiques et ce, même de façon temporaire.

«Les lentilles cornéennes constituent un corps étranger dans l'œil et il y a un risque de développer des infections et, dans le pire des cas, des ulcères de la cornée pouvant mener à la cécité», spécifie le Dr Langis Michaud, optométriste et président de l'Ordre.

Plusieurs cas d'infections majeures survenues après un seul usage de lentilles cornéennes cosmétiques sont par ailleurs répertoriés dans la littérature scientifique.

Il est donc recommandé avant de procéder à leur achat de consulter un optométriste ou autre professionnel de la vue, et ce, parce que les porteurs de ce type de lentilles sont plus à risque d'avoir une irritation ou une infection oculaire que les porteurs de lentilles cornéennes régulières.

RISQUES

La majorité de ces lentilles se vendant en l'absence d'indication sur le port et l'entretien, ces lentilles mal adaptées ou mal désinfectées deviennent alors des agents de transmission de bactéries, virus ou même de champignons. Un seul contact avec l'œil peut causer une infection grave pouvant conduire jusqu'à la perte de la vision.

Le risque habituel de développer un ulcère de la cornée est de 20 pour 10 000 chez les porteurs de lentilles cornéennes régulières et ce risque est six fois plus grand chez les porteurs occasionnels, non informés. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la Food and Drug Administration (FDA) a entrepris des actions importantes pour interdire aux États-Unis la vente de ces lentilles par des non professionnels.

ORDRE

L'Ordre des optométristes recommande de son côté un examen initial avant le début du port de lentilles cornéennes, qu'elles soient cosmétiques ou non. Cet examen permet ainsi à l'optométriste de vérifier la santé des structures externes de l'œil (cornée, conjonctive, paupières), mais aussi d'identifier les conditions pouvant affecter le port de lentilles cornéennes. Par la même occasion, l'optométriste s'assurera de donner les consignes d'hygiène, d'entretien et de port appropriées au consommateur afin d'éviter l'apparition de complications oculaires graves.

L'Ordre des optométristes du Québec est un ordre professionnel constitué en vertu du Code des professions, de la Loi sur l'optométrie et des règlements applicables. Il a pour mission d'assurer la protection du public, en garantissant à la population la compétence, le savoir et le professionnalisme de près de 1500 optométristes du Québec. L'appartenance à l'Ordre est obligatoire pour l'exercice de l'optométrie au Québec.

Publicité

Commentez cet article