Publicité
15 mai 2018 - 08:00 | Mis à jour : 16 mai 2018 - 10:39

Le chantier maritime de la Davie

N.D.L.R. La direction se réserve le droit d'abréger certaines lettres. L'opinion exprimée dans cette catégorie n'engage que leur auteur et ne reflète d'aucune façon la position du journal.

Le député de Rivière-du-Loup s’est insurgé contre le fait que le premier ministre Trudeau agisse avec le plus grand chantier maritime du Canada, avec une désinvolture, qui laisse croire que la Davie est condamnée à ne pas avoir de contrat du gouvernement du Canada. Le député de Rivière-du-Loup n’a même pas eu droit à un appui de son chef, le premier ministre Couillard.

Pourtant le chantier de la Davie offre la même capacité de fabrication que Irving d’Halifax et de Sea Span de Vancouver réunis.

C’est tout de même incompréhensible, si l’on tient compte des paiements de péréquations, que le Québec accepte bêtement, au lieu de politiques structurantes.

Je retiens un commentaire de Michel C. Auger à l’émission de Patrice Roy du TJ de Radio-Canada «Justin Trudeau doit diversifier ses réalisations, parce qu’à ce jour, c’est plutôt mince».

 

André Mainguy

Publicité