Publicité
19 février 2018 - 10:00 | Mis à jour : 2 mars 2018 - 13:28

Le pot, étape intermédiaire

N.D.L.R. La direction se réserve le droit d'abréger certaines lettres. L'opinion exprimée dans cette catégorie n'engage que leur auteur et ne reflète d'aucune façon la position du journal.

Monsieur Justin Trudeau.

Il est très rare et inquiétant que le chef d’état d’un pays civilisé et instruit ignore la mise en garde de tous les grands spécialistes qui s’entendent pour lancer la sonnette d’alarme contre le chaos, les dommages sociaux et la dégénérescence qui seront créés dans notre population canadienne par la légalisation du pot.

On éviterait déjà beaucoup de couts sociaux (procès, soins, accidents, absences au travail, manque de rentabilité, prisons, cancers du fumeur, etc…) si, au lieu de criminaliser nos fumeurs par des procès et de l’emprisonnement, on commençait dans un premier temps, par leur infliger des amendes, sans inscription au casier judiciaire, comme des infractions au code de la route par exemple.

De cette façon, on viderait les poches des fautifs au lieu de faire payer toute la population pour les dommages qu’ils créent et les couts sociaux qu’ils occasionnent, tout en évitant une libre consommation tellement destructrice.

 

Gilbert Blachon

Rivière du Loup

Publicité