Publicité
28 novembre 2017 - 05:18

Les nombreux obstacles à la circulation à Rivière-du-Loup

N.D.L.R. La direction se réserve le droit d'abréger certaines lettres. L'opinion exprimée dans cette catégorie n'engage que leur auteur et ne reflète d'aucune façon la position du journal.

Quelle belle opportunité pour Mme Vignet, maintenant qu’elle est mairesse, pour se racheter des erreurs commises par le conseil de ville précédent où elle siégeait d’ailleurs. Une rumeur sourde circulait lors de la campagne électorale dans beaucoup de foyers, concernant les nombreux obstacles à la circulation en ville.

Danger pour les entorses aux chevilles des piétons, pour les zigzags obligatoires des cyclistes, pour la restriction du passage des autos, un casse-tête pour les déneigeurs, et une dépense inutile en ciment de verrues de trottoirs qu’il va falloir enlever maintenant pour la sécurité de tous. Une ville se doit d’agencer ses voies de circulation pour la meilleure sécurité possible, c’est son rôle, ce qui ne fut pas le cas ces dernières années, alors que nos fonctionnaires débordaient d’imagination pour nous nuire.

Bien que beaucoup de modifications seraient à faire, il me semble que les plus urgentes seraient celles-ci. Alors qu’il est interdit pour un véhicule de se stationner à moins de 5 mètres d’une intersection pour ne pas entraver l’entrée et la sortie d’une rue, on a placé un gonflement de trottoir au nord de la rue Lévis, rétrécissant ainsi son accès, comme le ferait un véhicule stationné là, justement, et en infraction, et cela, sous prétexte de protection des piétons. Or il passe environ un piéton par mois à cet endroit où dorénavant un virage sur Fraser pour entrer dans cette rue est très dangereux et quasiment impossible si un véhicule est déjà positionné au stop. Peut-on faire disparaitre au plus vite cette installation stupide avant un accident?

Deuzio, il serait couteux de démolir l’œuvre d’art sur le sol à la jonction Joly-Lafontaine, mais maintenant que cette construction ne permet que le virage d’une «Smart», et étant donné le traçage erroné de la ligne jaune centrale dans la rue Joly, pourrait-on envisager une interdiction de tourner à droite sur Lafontaine en direction de Joly, et placer Joly en sens interdit jusqu’à Desjardins. À suivre plus tard, pour les autres entraves à une circulation sécuritaire.

 

Gilbert Blachon

Rivière-du-Loup

Publicité