Publicité
31 octobre 2017 - 08:00 | Mis à jour : 3 janvier 2018 - 11:00

Le danger du salaire minimum à 15 $

Je pense qu’il est urgent de mettre les pendules à l’heure et de dénoncer très haut le danger que représente le passage au salaire minimum à 15 $, comme le propose Québec Solidaire, pour les bas retraités dont le revenu est peu ou pas indexé (loi 68 de René Lévesque en 1982).

Il est évident, mathématiquement parlant, qu’en augmentant les salaires des services, on sera entrainé vers une inflation des prix. Ceci est incontestable. Phénomène que pourront supporter ceux qui seront augmentés, sans pour cela les enrichir par rapport au nouveau cout de la vie.

Mais, chose importante, cela créera une baisse du pouvoir d’achat de tous ceux qui ne seront pas indexés selon ce pourcentage. Québec Solidaire ne semble se soucier que d’une partie de la population en faisant cette proposition et oublie les conséquences de ce geste sur une autre partie des électeurs.

Monter le revenu à 15 $ l’heure exige de s’intéresser aussi aux autres pauvres qui ne bénéficieront pas de cette poussée.

 

Gilbert Blachon

Rivière-du-Loup

 

Publicité