Publicité
30 décembre 2016 - 15:32 | Mis à jour : 4 janvier 2017 - 11:42

Marc-Olivier Dugas, les pichenottes

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Acteur essentiel à la culture, Marc-Olivier Dugas s’est brillamment illustré avec le Loup de Cambronne, pensons au Cabaret érotique, à Circus Minimus ou encore à titre de metteur en scène avec En attendant Godot, ou encore avec la LIE (ligue d’improvisation estivale. Connu sous le surnom de Molo, Marc-Olivier nous raconte ici son souvenir de Noël.

«Le temps des fêtes débute pour moi à l’ouverture de la porte de la maison familiale, en Gaspésie. Malgré les années, je crois qu’on revit toujours un peu la joie et l’excitation de l’enfance à l’idée d’entendre les mêmes CD jouer dans le vieux stéréo du salon, de manger jusqu’à l’explosion et, ne nous le cachons pas, à la pensée d’ouvrir quelques cadeaux et de voir les yeux de nos parents briller. C’est à cette pensée que m’est apparu mon souvenir marquant. Il y a une dizaine d’années, ma grand-mère avait attisé notre curiosité en déposant à proximité du sapin un cadeau de grande dimension. Sur l’étiquette, on pouvait lire : ‘’ Dans l’espoir de créer une tradition familiale’’. Drôlement, elle venait de nous offrir une grande table de pichenottes qui, sans s’en douter, allait devenir un classique de notre temps des fêtes. À peine le souper est-il terminé que l’un d’entre nous est en train de dégager la table pour permettre à la première manche de débuter, aux équipes de se réchauffer et à cette compétition ultime de commencer. Drôlement, c’est le seul jeu qui rallie toute la famille, malgré les prouesses de certains et les déboires des autres. Évidemment, les rires et le plaisir sont au rendez-vous fois après fois, et à cette simple pensée, j’ai déjà hâte au 24. Ma grand-mère étant décédé il y a quelques années, je crois qu’elle doit sourire de constater que son souhait s’est exaucé...»

Publicité

Commentez cet article