Publicité
22 décembre 2016 - 10:53

Mon plus beau souvenir de Noël, par Tristan et Vincent

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

Chaque jour, dans la section NOËL, vous avez la chance de lire de courts textes des élèves de sixième année des classes de Marie-Pier Michaud, Katya Ouellet et Diane Tardif de l’école Joly. À l’invitation d’Info Dimanche, les élèves se remémorent et vous racontent dans leurs mots, leurs plus beaux souvenirs de Noël.

Bonne lecture !

Mon plus beau souvenir de Noël
par
Tristan Matos

Mon plus beau souvenir de Noël c’est lorsqu’on se trouvait au chalet de ma tante. Cela se passait la veille de Noël, à l’extérieur, il y avait une fine couche de neige blanche, on se croyait au Pôle Nord tellement le paysage était magique. Nous étions avec toute ma famille ma mère, ma tante, mes cousines et cousins. Nous nous amusions comme des fous. Lors de la veille de Noël, toute ma famille jouait à plusieurs jeux nous avons déballé des centaines de cadeaux de toutes sortes. Nous avons veillé tard, très tard si je me souviens bien. Nous avons dégusté plusieurs choses le lendemain matin. Nous étions fatigués, mais nous nous amusions avec ce que nous avions reçu la veille et les parents faisaient le ménage du chalet. Finalement, nous avons regardé des films de Noël.

Mon plus beau souvenir de Noël
par
Vincent Ouellet

C’était le 24 décembre 2014. Toute la famille était chez ma mamie pour le réveillon de Noël. Les adultes avaient fini de souper et il restait environ 3 heures avant la remise des cadeaux. Alors, j’ai eu  l’idée d’organiser une partie de mini-hockey dans le sous-sol. Ma cousine et mes deux cousins  ont proposé aux adultes de jouer une partie de hockey et ils  ont accepté. Alors, moins de 45 minutes plus tard, tout le monde jouait au hockey. Durant le match, il y a un lancer de pénalité en notre faveur. C’était mon grand frère  qui a été choisi pour le faire, alors que mon oncle était le gardien de but. Puis, mon cousin  qui était l’arbitre siffla pour que mon frère s’exécute. Il s’élança et il visa le coin supérieur droit, mais la balle arriva en plein dans la figure de mon oncle et là, ce fut l’hystérie. Tout le monde se mit à rire. Ce lancer a été le sujet de conversation pendant toute la soirée. C’était vraiment un beau moment dont je me souviendrai encore longtemps.

 

 

Publicité

Commentez cet article