Publicité
18 décembre 2016 - 11:20

Mon plus beau souvenir de Noël, par William, Kelliane et Charles-Anthony

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

Chaque jour, dans la section NOËL, vous avez la chance de lire de courts textes des élèves de sixième année des classes de Marie-Pier Michaud, Katya Ouellet et Diane Tardif de l’école Joly. À l’invitation d’Info Dimanche, les élèves se remémorent et vous racontent dans leurs mots, leurs plus beaux souvenirs de Noël.

Bonne lecture !

Mon plus beau Noël
par
William Rossignol

Bonjour, je m’appelle William Rossignol, j’ai 11 ans et j’adore Noël. Ça fait 11 ans que je le fête et j’aime autant cette fête que quand j’avais un an.
Mon plus beau souvenir de Noël s’est passé l’année passée, la journée après le jour de l’an. J’avais une partie de hockey et mon papi, mon oncle et ma mère étaient venus me voir jouer. Le plus beau dans tout ça, est que j’ai marqué un but. J’étais tellement content, que pendant ma célébration, je suis tombé sur le dos.

Mon plus beau souvenir de Noël
par
Kelliane Rousseau

C’était la veille du 24 décembre 2015 et j’avais 10 ans. Comme chaque année, toute ma famille était réunie chez ma grand-mère à St-Hubert. Vers 18 h, nous avons dégusté un petit buffet. Par la suite, nous nous sommes préparés pour la messe de 20:00. Bon, c’était un peu long, mais j’ai adoré, car j’étais avec mes petits cousins et cousines.
Lorsque nous sommes revenus, c’était le party. J’ai fait une chasse au trésor avec des images, pour trouver mes fameux et superbes billets des Canadiens. J’ai décidé de vous partager mon plus beau souvenir, parce que j’ai pris 30 minutes à trouver mon cadeau en riant avec mes proches. C’est comme ça que j’ai appris que j’avais une famille en or.

Mon plus beau Noël
par
Charles-Anthony Simard

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon plus beau Noël. C’était l’année passée, dans la nuit du vingt-quatre décembre. On commençait à déballer les cadeaux quand tout à coup, une petite boite a attiré mon attention. Comme ce n’était pas à mon tour de déballer mes cadeaux, par preuve de politesse, j’ai attendu. Quand est venu mon tour, j’ai commencé par déballer le plus lourd pour finir par le plus léger : des Legos et de l’argent. La dernière boite arrive, le stress monte, je la déballe. TADAM! Ma tablette apparait. J’étais hyper content. Et c’est pas mal ça mon plus beau des plus beaux Noël de toute ma vie!

 

Publicité

Commentez cet article