Publicité
Jeudi, 24 avril 2014
18 novembre 2011 - 10:04

Incendie chez Lepage Millwork

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 3
Incendie chez Lepage Millwork
Photo: François Drouin
Heureusement, les dommages sont principalement concentrés à la toiture et aux murs de l'entrepôt. Lepage Millwork reprendra ses activités samedi.
Rivière-du-Loup (mise à jour à 11 h 22) - Un incendie s'est déclaré cet avant-midi à l'usine de Lepage Millwork située dans le parc industriel de Rivière-du-Loup, à la suite d'une explosion survenue dans un dépoussiéreur.

Les flammes se sont propagées dans l'entretoit, pour être par la suite maitrisées par les pompiers de Rivière-du-Loup. L'alarme avait été donnée à 9 h 09.


  >>  Suivez François Drouin sur Blogue à Part


Les 250 employés de l'entreprise ont été évacués et auront congé aujourd'hui, Lepage Millwork ayant suspendu ses activités pour le reste de la journée. Heureusement, la chaine de production n'a pas été touché et les activités devraient reprendre dès samedi.


Les pompiers de Rivière-du-Loup à l'oeuvre.
Photo : Mario Pelletier


Le directeur du Service incendie, Éric Bérubé, explique : « Le dépoussiéreur est un silo rempli de poussière. Possiblement qu'il y a eu un arc électrique qui s'est produit à l'intérieur. Ça fait une explosion limitée au dépoussiéreur. Mais notre investigation a permis de constater qu'il y avait un début d'incendie qui se propageait à l'intérieur des murs et du toit de l'entrepôt. »

Les pompiers ont procédé à des ouvertures dans le toit et les murs afin de laisser s'échapper la chaleur et les flammes.

Les pompiers ont procédé à des ouvertures dans le toit et les murs afin de laisser s'échapper la chaleur et les flammes.
Photo : François Drouin

Les risques de propagation étant importants, l'entrepôt contenant du bois et de la poussière, l'alarme générale a été donnée. Une trentaine de pompiers étaient présents sur place.

L'intervention incendie a fait craindre le pire chez les travailleurs de l'usine. « Ça a explosé. Ça sortait comme des flammèches de feu. C'est pas plaisant de voir ça », a commenté Mario Lévesque, un employé de Lepage Millwork. Ce dernier n'a pas caché avoir eu en tête l'incendie qui a ravagé en avril dernier Armoires et Boiseries Rivière-du-Loup.

Photo : François Drouin

Pour le propriétaire de Lepage Millwork, Guy Bonneville, l'intervention rapide des pompiers, mais surtout, l'efficacité du système incendie de l'usine a permis de limiter les dégâts. « C'est pas un gros feu. Le système incendie a fait le travail. Il y a eu un backdraft et il y a eu un retour en dedans. Disons que j'ai déjà vu pire. »


Le prorpriétaire de Lepage Millwork, Guy Bonneville était un spectateur attentif de l'opération incendie.
Photo : François Drouin

M. Bonneville a rapidement balayé toute comparaison avec l'incendie d'Armoires et Boiseries. « La qualité du bâtiment n'est pas du tout la même affaire. Ici, les bâtisses et toitures sont neuves, le feu ne pouvait pas courir beaucoup. »


Les dégâts sont principalement concentrés à ce garage et au toit.
Photo : François Drouin


Il reste que l'entreprise Lepage Millwork n'avait certainement pas besoin de cette tuile. C'est que les carnets de commandes sont pleins. « Avec les fermetures d'autres entreprises de fenestration, on n’avait pas besoin de ça, mais heureusement, ce n'est pas un coin stratégique pour nous », a commenté Guy Bonneville.

Les pompiers ont retiré une partie de l'isolation du toit.
Photo : François Drouin




Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Toutes vos réactions

3 réactions
  • thank God !!

    Pascal Migué . XM - 2011-11-20 13:01
  • Poussière+oxygène de l'air dans un endroit fermé= EXPLOSION suivie d'un incendie souvent catastropique. Suivi très souvent d'un feu incontrôlable qui produit des chômeurs. Quand va-t-on comprendre qu'un moteur inadéquat (étincelles) ou qu'une séance de soudure dans un tel environnement risque de mettre des ouvriers à la rue. Nous avons assez d'un riche Américain (White Birch) pour nous foutre dans la rue sans nous y mettre nous-mêmes?

    Le fureteur - 2011-11-19 00:05
  • Merci pour cette couverture rapide . Ouf bonne nouvelle c'est pas trop grave.

    Jack - 2011-11-18 12:31