Publicité
10 juin 2018 - 13:26 | Mis à jour : 11 juin 2018 - 16:30

Incendie à l'usine duBreton

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Le Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup est intervenu dimanche midi à l'usine duBreton située au 150 rue des Raymond à Rivière-du-Loup pour un début d'incendie précédé de ce qui semblait être une explosion. Heureusement personne n'aurait été blessé.

«Au final, il n'y a pas eu d'explosion à proprement parler. De l'eau des gicleurs est sans doute tombée sur de l'équipement électrique causant un bruit de déflagration, mais il n'y a pas eu d'explosion», souligne le capitaine Sébastien Samson-Thibault.

Toutefois, l'incendie était bien réel et avec la présence de près de 40 tonnes d'ammoniac, les pompiers n'ont donc pris aucune chance. Un large périmètre de sécurité a été érigé autour de l'usine. L'équipe de Matières dangereuses (HAZMAT) du SSIRDL a aussi été déployée sur place.

À leur arrivée, les pompiers ont été confrontés à une dense fumée noire, avec une visibilité nulle. Les gicleurs étaient en fonction. La recherche de possible victime a été la priorité, mais rapidement, les employés sur place ont pu rassurer les intervenants, personne ne manquait à l'appel.

Le feu, situé dans une salle de découpe de l'usine, a causé d'importants dommages à la pièce. Le système de gicleur s'est avéré efficace et les pompiers ont rapidement maitrisé la situation avant qu'il y ait propagation au reste de l'usine. «C'est le feu qui a causé le plus de dégâts et non l'eau, le système de drainage a bien fait son travail», a précisé le capitaine Samson-Thibault.

Certains travailleurs présents sur les lieux ont rapporté au chef des opérations du SSIRDL qu'ils n'avaient pas entendu les explosions, mais qu'ils avaient senti une forte odeur de brulé située non loin de la salle de mécanique.

L'origine de l'incendie est électrique. Le chef de division prévention du SSIRDL, le capitaine Éric Deschênes, était toujours sur place en recherche et cause. Environ 25 pompiers ont répondu à l'appel.

 

 

Publicité

Commentez cet article