Publicité
9 avril 2018 - 11:37 | Mis à jour : 11:43

Incendie à Pohénégamook : des résidents à la rue

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 5

Huit personnes se sont tragiquement retrouvées à la rue à la suite du violent incendie qui a complètement détruit un immeuble à logements et endommagé une résidence voisine de la route de la Providence, à Pohénégamook, ce dimanche 8 avril. 

L’incendie s’est déclaré vers 14 h 30 dans un garage adjacent à la résidence du quartier Sully. Des témoins ont entendu une explosion. Rapidement, l’immeuble s’est enflammé, causant un épais panache de fumée visible à plusieurs kilomètres. 

«À notre arrivée, l’embrasement était quasi généralisé. Il y avait énormément de chaleur», a décrit le directeur du Service incendie de Pohénégamook, Dean Thériault. 

L’immeuble à logements multiples était un bâtiment centenaire. Il comprenait donc plusieurs composantes inflammables comme du bran de scie et de la paille. Le brasier s’est vite propagé avec force ce qui a compliqué le travail des sapeurs. «Selon les premières informations, l’incendie serait d’origine électrique, donc accidentelle, et non criminelle», précise M. Thériault. 

Au plus fort de l’incendie, une quarantaine de pompiers des casernes de Pohénégamook et Rivière-Bleue ont participé à l’intervention. Leur concentration était d’abord tournée vers l’extinction de la résidence elle-même, puis sur la protection des maisons voisines. Des équipes de pompiers de Saint-Alexandre sont également arrivées en relève en fin d’après-midi. 

L’ampleur de la situation a d’ailleurs forcé les autorités à évacuer plusieurs résidences de la route de la Providence et de la rue du Parc par mesure préventive. La plupart des propriétaires ont cependant pu réintégrer leur maison au cours de la soirée. Le directeur Thériault en a lui-même visité plusieurs afin de s’assurer de leur état et de les sécuriser. 

PROXIMITÉ 

L'intervention n'était pas de tout repos pour les pompiers qui ont dû également conjuguer avec la proximité des résidences voisines. L'une d'entre elles, située à environ 10 pieds de la résidence ravagée, a été sauvée, mais endommagée sérieusement. 

«Quand l’immeuble à logements s’est effondré, un de ses murs est allé percuter la maison voisine. Celle-ci a donc subi des dommages à l’extérieur et probablement au niveau de la structure. Ces dommages sont évalués à environ 70 000 $.»

CROIX-ROUGE

Si 8 personnes se retrouvent à la rue, la Croix-Rouge canadienne a confirmé, ce lundi, que 6 d’entre elles (2 familles) ont été prises en charge par ses services locaux. Deux bénévoles se sont rendus sur place en fin de journée. L’organisme s’assurera de leur offrir de la nourriture, un hébergement et des vêtements au cours des trois prochains jours. 

Sur les réseaux sociaux, plusieurs citoyens de la région n’ont pas tardé à faire part de leur soutien par des gestes concrets. Une lectrice de votre Info Dimanche aurait même offert les biens qu’elle compte se départir en vue de son déménagement. D’autres auraient suivi cet exemple. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Carole ??? Tu à essayer de partir un débat et maintenant que les réponses son plus logique tu ne répond pu ??

    Personne logique - 2018-04-12 11:52
  • Un gros merci à nos parents et amis qui ont aider les pompiers avant notre retour à la maison, un énorme merci aux pompiers de Pohénégamook et de l'extérieur, aussi gros que tous les efforts déployés pour sauver notre demeure, nous sommes très chanceux, contrairement à nos voisins qui ont tout perdu, on à encore un chez-nous, un peu amoché d'accord, mais on a encore un toit. On va se retrousser les manches et effacer nos dégâts.
    P.S. @ Carole, pour avoir été moi-même pompier pendant 34 ans, en entraide à d'autre brigades incendie, on ne peux pas vider une caserne où il y a seulement une autopompe pour ne pas avoir une découverture, on demande une brigade en renfort où il demeure des équipements et des pompiers disponibles pour répondre à d'autres appels sur leur territoire.

    Lise et Bernard - 2018-04-09 23:44
  • Je suis un ancien résident de Sully Je ne reconnais pas la maison qui a brulée
    On me dit que c'est l'ancien magasin Labonté. Je crois reconnaitre la maison ou on allait jouer au pool....

    Gilbert - 2018-04-09 22:51
  • Rivière-bleue était sur l’appel....... tu demande st-marc ou st-eusebe tu viens de découvrir le restant du territoire du trans... st-alexandre ou plutôt la caserne 10 de la Régie Kamest on 2 autres caserne pour couvrir le reste du territoire..... mais tu doit être une experte en incendie Carole

    Personne logique - 2018-04-09 22:42
  • Pourquoi les pompiers de St-Alexandre ? Ceux de St-Eusèbe et St-Marc-du-Lac-Long n’étaient pas disponible ?

    Carole - 2018-04-09 13:20