Publicité
19 mars 2018 - 17:14 | Mis à jour : 17:56

Poursuite policière faisant sept blessés : le suspect accusé de vol

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le suspect de 31 ans arrêté pour un vol d’essence dans une station-service du boulevard de l’Hôtel-de-Ville de Rivière-du-Loup vers 3 h du matin le 17 mars, Michael Eugene Deveau, a été accusé de vol de moins de 5 000 $ au palais de justice de Rivière-du-Loup le 19 mars.

Selon la Couronne, représentée par Me Marie-Laurence Rondeau, d’autres accusations pourraient être portées selon l’analyse de la preuve. Elle s’est d’ailleurs objectée à sa remise en liberté. L’accusé a plaidé non coupable. Son enquête sur remise en liberté a été fixée au jeudi 22 mars.

À la suite du vol d’essence qui aurait été commis en pleine nuit à Rivière-du-Loup, une poursuite policière s’est enclenchée puisque le conducteur a refusé de s’immobiliser après avoir été localisé sur l’autoroute 20 en direction est.

Au kilomètre 542, dans le secteur de Notre-Dame-des-Neiges, le véhicule s’est dirigé vers l’entrée de l’autoroute en sens inverse, qui mène normalement vers Rivière-du-Loup et a heurté la glissière de sécurité.

À la suite de cette collision, les sept personnes qui prenaient place dans le véhicule ont été transportées vers l’hôpital par les ambulanciers. Selon la Sûreté du Québec, on ne craint pas pour leur vie. Le véhicule était rapporté volé dans le secteur de Lotbinière.

«Personne ne portait sa ceinture de sécurité au moment de l’accident. Il aurait pu avoir des conséquences beaucoup plus graves. De plus, il y avait sept occupants dans un véhicule qui peut seulement en contenir cinq», explique le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec.

Parmi les six passagers du véhicule, seulement un autre homme était majeur. Les autres étaient tous mineurs, âgés entre 15 et 17 ans. Ils ont été remis aux soins de leurs parents. Deux étaient d’ailleurs recherchés. Tous les occupants du véhicule sont originaires du Nouveau-Brunswick.

Selon la Sûreté du Québec, l’accusé pourrait faire face à des accusations supplémentaires de conduite dangereuse causant des lésions, de recel et de vol de véhicule.

Publicité

Commentez cet article