Publicité
27 février 2018 - 11:53 | Mis à jour : 12:04

Opération pour «CIBLER» les groupes criminalisés dans les bars

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 1

Dans sa lutte aux groupes criminalisés et au trafic de stupéfiants dans les établissements licenciés, la Sûreté du Québec a visité 75 bars de la province, dont une dizaine au Bas-Saint-Laurent - Gaspésie, y compris à Rivière-du-Loup.

Jeudi soir, alors que leurs collègues étaient à la poursuite de l’auteur d’un vol à main armée chez Chaussures Rioux, des policiers visitaient certains établissements licenciés dont le cabaret Le Monroe situé sur la rue Lafontaine à Rivière-du-Loup.

Selon le sergent Claude Doiron, l’opération n’avait pas pour but de procéder à des arrestations, mais plutôt d'envoyer un message tant aux criminels qu’aux employés et aux propriétaires. «Nous voulons leur montrer que nous sommes là, que les criminels ne peuvent pas prendre le contrôle, qu’ils n’ont pas le champ libre. Aux employés et propriétaires, nous voulons leur démontrer qu’ils ne sont pas seuls.»

D’ailleurs, l’acronyme de CIBLER signifie Concertation contre l’intimidation dans les bars licenciés avec l’équipe de renseignement. Selon le sergent Doiron, ces visites ont permis aux policiers de développer des liens avec les tenanciers. 

«Il ne s’agit pas de visite de répression, mais de courtoisie. Ça nous permet de voir qui est là. Nous donnons aux employés de l’information, un numéro de téléphone où ils peuvent nous rejoindre», souligne le policier. La Sûreté du Québec a confirmé qu’il n’y avait eu aucune arrestation dans les établissements visités.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Il y avait le même programme il y a un certain temps et il l appelait Nocturne..c'est comme une mise a jour...

    Hibou - 2018-02-28 16:39