Publicité
20 février 2018 - 14:41 | Mis à jour : 15:10

Sauvetage en forêt à Saint-Jean-de-la-Lande

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Les services d’urgence sont intervenus vers 9 h 25 le 20 février après avoir reçu un appel d’un homme en détresse psychologique perdu en forêt à Saint-Jean-de-la-Lande, près de la route 289.

«Nous avons porté assistance aux pompiers et aux ambulanciers. Il s’agit d’un homme dans la vingtaine originaire de Lévis. Il se trouvait à quelques centaines de mètres de la route 289, dans le bois», explique le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec.

La SQ ignore pour le moment ce qui l’a amené au Témiscouata. Il aurait abandonné son véhicule le 19 février en soirée en bordure de la route avant de marcher en forêt. Sa voiture n’était pas accidentée, mais enlisée dans un banc de neige.

«Son appel a été logé au 911 le 20 février. Il était en possession d’un téléphone cellulaire et souhaitait qu’on aille le récupérer. L’homme a été retrouvé à l’aide de la géolocalisation de son appareil. Nous avons découvert le véhicule en bordure de la route, puis remonté jusqu’à lui», a commenté M. Doiron.

Les pompiers de Dégelis ont utilisé un traineau d’évacuation pour transporter le jeune homme. Ce dernier n’était plus en mesure de se déplacer par lui-même en raison d’importantes engelures aux pieds. Il a été transporté vers l’hôpital de Notre-Dame-du-Lac, puis transféré vers le centre hospitalier de Rivière-du-Loup pour recevoir les soins appropriés à son état. La SQ confirme que sa vie n’est pas en danger.

INCENDIE À DÉGELIS

L’avant-midi a été occupé pour la caserne de Dégelis. Une dizaine de pompiers sont intervenus à l’usine de Groupe Lebel de Dégelis vers 10 h 40 alors qu’une surchauffe de la station hydraulique a fait craindre le pire. Les sapeurs ont rapidement maitrisé la situation. Les dommages sont minimes.

Publicité

Commentez cet article