Publicité
14 décembre 2017 - 09:15 | Mis à jour : 19:01

Mort d’un canotier sur le fleuve à Québec : la victime originaire de Rivière-du-Loup

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Une sortie en canot à glace sur le fleuve Saint-Laurent a pris une tournure tragique, ce mercredi 13 décembre à Québec, alors qu’un homme originaire de Rivière-du-Loup est décédé après que l'embarcation dans lequel il prenait place avec quatre autres personnes eut chaviré.

Daniel Malenfant, un canotier expérimenté de 39 ans, a perdu la vie après avoir séjourné de longues minutes dans l’eau glacée du fleuve. Pris dans le courant et bousculé par les vagues, la victime a dérivé une trentaine de minutes avant d'être secourue par les services d'urgence. Il se trouvait en arrêt respiratoire et en grave état d'hypothermie. Son décès a été constaté à l'hôpital.

L’incident se serait produit aux alentours de midi, mercredi. Selon les informations du journal Le Soleil, le canot dans lequel prenaient place les cinq personnes se serait retrouvé dans un mauvais corridor marin où l'on retrouvait de grosses vagues. L'embarcation se serait remplie graduellement d'eau, forçant les occupants à sauter dans le fleuve. Ce sont des piétons circulant sur un boulevard à proximité qui ont vu la scène et alerté le 9-1-1. 

Le journaliste Guillaume Piedboeuf écrit que le canot appartenait à l'équipe Bistro Le Pape George, qui compétitionne sur le circuit provincial. À son bord, mercredi, Daniel Malenfant et un autre vétéran canotier accompagnaient trois sportifs de Calgary qui avaient peut-être moins d'expérience.  

À l'arrivée des services d'urgence, quatre des cinq personnes à bord avaient réussi à rejoindre la rive. Le cinquième, la victime, a été emporté par le courant et les vagues. Il serait resté plus longtemps près du canot. 

Sur les réseaux sociaux, des amis et collègues canotiers n'ont pas manqué de rendre hommage au disparu, le qualifiant comme un «rameur acharné, un coéquipier hors pair, un coach dévoué, un président de club impliqué, un sportif aguerri et un mentor inspirant».  

Daniel Malenfant pratiquait la physiothérapie. Il était aussi très impliqué dans le Club de bateau dragon de la Capitale en été.

Collaboration spéciale : Vincent Fradet, www.zone911.com

 

Publicité

Commentez cet article