Publicité
7 décembre 2017 - 10:34 | Mis à jour : 8 décembre 2017 - 10:34

Plusieurs milliers de dollars de cocaïne retrouvés

Trafiquant arrêté à Saint-Jean-de-Dieu

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 6

Un homme de 24 ans a été arrêté mercredi à son domicile de la rue Rioux à Saint-Jean-de-Dieu dans le cadre d'une opération policière menée par les policiers du poste de la Sûreté du Québec de la MRC des Basques. Une rafale qui a permis aux enquêteurs de mettre la main sur plusieurs milliers de dollars de cocaïne.

Près de 300 grammes de cocaïne, 293 grammes exactement, ont été retrouvés au domicile d'Alexandre Verville. Selon la SQ, la drogue était prête à la revente, c'est-à-dire qu'elle était déjà coupée et ensachée. Les policiers ont aussi retrouvé près de 75 grammes de cannabis et une petite quantité de métamphétamine.

Toujours au domicile du suspect, les enquêteurs ont saisi une somme en argent comptant, trois téléphones cellulaires et des équipements liés à la vente de stupéfiants.

«Les policiers, munis d'un mandat de perquisition, se sont présentés au domicile du suspect . À son arrivée alors qu'il était accompagné de deux autres individus à bord de son véhicule, les policiers ont trouvé sur lui une quantité de stupéfiants. Mais c'est vraiment à l'intérieur de la résidence qu'ils ont retrouvé les quantités les plus importantes», précise le sergent Claude Doiron.

L'homme âgé de 24 ans a été accusé le 7 décembre de possession de cannabis, possession de cocaïne dans le but d'en faire le trafic, possession de cannabis dans le but d'en faire le trafic et de bris de probation. Il est demeuré détenu jusqu'à sa prochaine comparution au palais de justice de Rivière-du-Loup, prévue le 11 décembre prochain pour son enquête sur le cautionnement. Les deux autres individus ont été libérés avec promesse de comparaitre par voie de sommation.

INFORMATION

C'est une information transmise par le public qui a mené à l'ouverture de l'enquête. «Les résultats probants démontrent l'importance de cette collaboration», souligne le sergent Doiron.

Ce dernier rappelle que toute information sur des actes criminels ou des évènements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264 ou à l’organisme Échec au Crime au 1 800 711-1800 en toute confidentialité.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Ben contente qu'il y en ait un de moins dans les rues mais cest drôle que celui qui resre a st-medard qui vend a des enfants de la drogue de synthese, de la cochonnerie, qui les laissent partir de la extrêmement intoxiqué, limite overdose... lui ne se fait pas prendre et pourtant les autorités savent... est il juste plus futé ou est il sous leurs protection ou informateur?? Ya des questions a se poser...
    Un gros ménage s'impose !!

    Mère inquiète pour le futurs de ses jeunes enfants... - 2017-12-08 16:21
  • Ces gens feront du temps derrière les barreaux, ils seront remplacés et la roue continuera a tourner. Tant qu'il y aura de la demande il y aura de l'offre.

    Fioz - 2017-12-08 15:45
  • Corrigé, merci !

    Francois Drouin - 2017-12-08 07:29
  • La drogue était prête à la revente... Pas à la revendre.

    Petite Coquille? - 2017-12-07 20:44
  • C'est le temps qu'ils se réveillent depuis le temps que cela dure. Mais il en restent encore beaucoup de ces gens.

    Découragé - 2017-12-07 17:39
  • Super , maintenant qu' ils aillent chercher les 2 autres qui restent...

    Le cavalier seul - 2017-12-07 13:07