Publicité
4 octobre 2017 - 14:08 | Mis à jour : 10 octobre 2017 - 10:05

Le présumé incendiaire de la Saint-Vincent de Paul apte à subir son procès

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Jocelyn Réal Dubé, accusé de l'incendie qui a ravagé les locaux de la Saint-Vincent de Paul de Rivière-du-Loup le 30 aout dernier a été jugé apte à subir son procès lors de son passage au palais de justice de Rivière-du-Loup le 4 octobre. 

La première fois où il avait comparu, l'accusé avait été déclaré inapte à suivre le déroulement des procédures judiciaires. Il a par la suite reçu les soins de médecins et de psychiatres appropriés à son état, le rendant apte à subir son procès. La défense a toutefois manifesté son désir de lire et d'analyser le rapport de l'évaluation psychiatrique de son client avant d'aller plus loin. 

Jocelyn Réal Dubé reviendra en cour le 27 novembre pour la suite des procédures. Il est accusé de tentative de vol, d’incendie criminel, d’introduction par effraction et de méfaits. Cet homme âgé de 57 ans est suspecté de s’être introduit dans les locaux de la société Saint-Vincent de Paul tôt le mercredi 30 aout et d'avoir allumé un feu dans des morceaux de linge. Le bâtiment a été lourdement endommagé.

Selon la Sûreté du Québec, l’incident serait lié à une tentative de vol survenue à la Banque Nationale du boulevard Armand-Thériault peu avant 6 h la même journée. Un guichet automatique avait alors été endommagé, mais aucune somme n'a été dérobée.

Publicité

Commentez cet article