Publicité
6 septembre 2017 - 10:09 | Mis à jour : 14:52

L’autoroute 85 et son entêtement lui coutent cher

Près de 4 000 $ d’amendes en 24h pour un conducteur récalcitrant

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 8

Un automobiliste a appris à la dure que détenir deux permis valides dans deux provinces différentes tout en ne respectant pas les limites de vitesse coute cher, très cher même. De lundi à mardi, un résident de l’extérieur du Québec a reçu pas moins de 3 955 $ en constats d’infraction en lien avec le Code de la sécurité routière entre Témiscouata-sur-le-Lac et Saint-Honoré-de-Témiscouata.

Lundi, l’homme de 36 ans a été intercepté sur l’autoroute 85 alors qu’il circulait à une vitesse de plus de 170 km/h dans une zone où la limite maximale est de 100 km/h. Les patrouilleurs lui ont donc remis un constat de 1 369 $. Le conducteur qui a présenté un permis de conduire valide de l’Ontario a aussi été sanctionné de 14 points d’inaptitude. De quoi refroidir les ardeurs de tout amateur de vitesse sur la route.

«La passagère a alors pris le contrôle du véhicule pour reprendre la route en direction nord», souligne le sergent Claude Doiron. Cette dernière n’est pas restée longtemps derrière volant puisque 45 minutes plus tard, à la hauteur de Saint-Honoré, le même véhicule, conduit par le même individu a été intercepté de nouveau, mais cette fois à près de 150 km/h dans une zone limitée à 90 km/h.

«C’est le premier conducteur qui était encore au volant, confirme le sergent Doiron. Sauf que cette fois, il a présenté un permis valide de l’Alberta. Au Canada, il est interdit de détenir deux permis valides. Si on déménage de province, on doit faire annuler le permis de la province que l’on quitte», ajoute le policier.

Rappelons qu’une vitesse de plus de 150 km/h dans une zone de 90 km/h constitue un grand excès de vitesse (GEV) ce qui permet aux policiers de suspendre le permis pour une période de 7 jours. Un constat d’infraction pour la vitesse de 1 070 $ a donc été remis au récidiviste, 10 points d’inaptitude ont aussi été portés à son permis albertain en plus d’une amende de 1 034 $ pour avoir eu deux permis en sa possession. Le véhicule a aussi été remisé.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. «Le mardi matin, notre homme a voulu récupérer son véhicule à la fourrière. Il lui a été clairement expliqué qu’il ne pouvait plus conduire puisque son permis est suspendu. Encore une fois, c’est la dame qui devait conduire, mais pas pour longtemps», raconte le relationniste de la SQ.

En effet, des policiers de la SQ ont intercepté le véhicule alors que le conducteur récalcitrant se trouvait encore au volant, cette fois, sans permis valide. Les policiers lui ont remis un quatrième constat d’infraction en moins de 24 h, portant le total à 3 955 $ d'amendes.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

8 réactionsCommentaire(s)
  • ce qui prouve que au québec tu fais ce que tu veut la loi c de la marde meme si il tue des gens avec ca connerie au volant la loi feras pas grand chose c triste mais c la réaliter

    le mec va récidivé encore c sur la 4000$ une tite tappe dans le dos pis recomence mon champion c ca le quebec

    loidemarde - 2017-09-09 09:33
  • Le véhicule devrait être saisi et mis en vente. On voit bien que le code actuel n'a aucun effet de dissuasion sur les conducteurs récalcitrants.

    Paulo P. - 2017-09-08 09:48
  • Il doit être mit en dedans lui il comprend pas du-tout, quand il va avoir un mort il va peut-être comprendre.

    GD - 2017-09-07 11:56
  • Évidemment le type n'aura rien compris de la leçon

    Pierre - 2017-09-07 10:01
  • Quand tu na pas d'intelligence c'est ça qui arrive ce conducteur devrait être interdit de conduire a travers tout le Canada

    Ker - 2017-09-06 19:39
  • C'était quoi comme véhicule ??

    Curieux - 2017-09-06 16:27
  • On pourrait peut-être lui payer une année ferme de prison dans l'Ouest canadien. Parce que nous, on n'en veut pas au Québec. 😳

    D - 2017-09-06 13:59
  • Taxez la connerie et nous n'aurons bientôt plus d'impôts à payer.

    Anonyme - 2017-09-06 11:50