Publicité
28 août 2017 - 16:47 | Mis à jour : 29 août 2017 - 10:54

Pompier condamné pour avoir inventé un incendie

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 3

Un pompier de la caserne 16 de Cacouna a eu une bien mauvaise idée quand, en janvier 2016, il a donné l’alerte pour un feu de cheminée, un incendie inventé de toute pièce. Yannick St-Pierre, qui a perdu son poste depuis, a été condamné le lundi 28 aout au palais de justice de Rivière-du-Loup.

La juge Luce Kennedy n’a pas été tendre à l’endroit de l’ex-pompier. Selon ce que rapporte le journaliste Patrick Bergeron d’ICI Radio-Canada Bas-Saint-Laurent, la magistrate a dénoncé les gestes de l’accusé.

L’alerte avait été effectuée à partir d’un téléphone public avant que le pompier n'ait rejoindre ses collègues. Il avait ensuite admis aux policiers être l’auteur de l’appel qu’il avait justifié en prétextant que le Service incendie de Cacouna manquait d’appels de pratique.

La juge Kennedy s’est rangée aux suggestions communes des procureurs. L’ex-pompier a donc été condamné à 30 jours à purger dans la collectivité et à rembourser les frais liés à cette fausse alarme, soit la somme de 1 500 $.

Comme quoi les bonnes intentions n'engendrent pas toujours des résultats positifs.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Enfin, on peut voir son vrai visage!!! Lui qu'il est toujours au dessus de tout. Merci justice

    Nadine - 2017-08-29 18:49
  • Ce n'est pas le premier pompier (ni le dernier) à avoir le complexe du super héro...

    aL - 2017-08-29 16:18
  • La caserne de Cacouna pratique son temps réglementaire .Soit 48HEURES par année. Contrairement a plusieurs caserne dans la MRC. Très mauvaise idée tu aurais dû en parler à ton capitaine il aurait sûrement pu de donner de la formation supplémentaire .

    Pompier G.C - 2017-08-29 12:15