Publicité
10 juillet 2017 - 16:11

Pornographie juvénile : Charles Roy plaidera coupable

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Accusé de possession, de distribution et de production de pornographie juvénile, Charles Roy, un homme de 61 ans de Rivière-du-Loup, a fait part de son intention de plaider coupable à son prochain passage à la cour, qui aura lieu le 27 juillet prochain au palais de justice de Rivière-du-Loup. 

La Couronne a entre autres mentionné qu'il avait eu des communications avec un agent double sur le web, déposées en preuve. Lili Anne Laforest, procureure pour le ministère public, a également souligné que l'accusé avait livré une déclaration incriminante d'environ trois heures, enregistrée sur vidéo, à la suite de son arrestation. Un rapport de visionnement des fichiers de son matériel informatique a également été remis à la juge Luce Kennedy.

Charles Roy fait face à 11 chefs d'accusation, se déroulant sur une période de 10 ans. La juge Kennedy a demandé que la défense prépare un plaidoyer de culpabilité par écrit, afin que l'accusé admette les éléments qui ont été déposés en preuve. 

Un rapport présentenciel et une évaluation sexologique de l'accusé ont été demandées, en vue des représentations sur la peine. Elles devraient avoir lieu le 10 novembre. Charles Roy est représenté par Me Claude Simard.

Rappelons que son arrestation à son domicile de la rue Lafontaine avait fait grand bruit en avril 2016, alors que des bombes assourdissantes avaient été utilisées. L’opération avait été menée par l’Équipe d'enquêtes sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec en collaboration avec le Groupe tactique d'intervention, et le poste de la MRC de Rivière-du-Loup.

Publicité

Commentez cet article