Publicité
30 juin 2017 - 11:06

Hypothèse soulevée pour l'effondrement du centre sportif Phil-Latulippe

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Les causes de l'effondrement du centre sportif Phil-Latulippe à Témiscouata-sur-le-Lac, survenu en avril dernier, ne sont pas encore complètement éclaircies, mais selon le maire Gilles Garon, tout pointe vers l'installation du système de réfrigération qui aurait fragilisé la structure du bâtiment. 

En entrevue à Radio-Canada, ce dernier affirme toutefois qu'aucune confirmation officielle de l'assureur ne lui a été transmise. Selon M. Garon, le système de réfrigération est le seul élément qui aurait pu être en cause, en écartant les possibilités d'une explosion, ou du poids trop important de la neige sur le toit.

Le déplacement d'air causé par l'effondrement du 3 avril avait soufflé de la laine minérale sur plusieurs mètres tout autour de l'aréna. L'affaissement avait également causé un début d'incendie dans la chambre électrique. Trois jeunes étaient présents dans le secteur des chambres des joueurs tout juste avant l'incident, mais s'en étaient sortis indemnes. 

Le bâtiment, construit en 1988, avait une structure de métal et personne «n’avait aucune raison de croire qu’il avait une problématique particulière». Aucuns travaux n'y étaient prévus. 

 

Publicité

Commentez cet article