Publicité
27 avril 2017 - 18:17 | Mis à jour : 19:21

Une roulotte rasée par les flammes à Trois-Pistoles

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Une roulotte de plaisance, située dans le stationnement d’une résidence de la rue Leblond, a été la proie des flammes le jeudi 27 avril à Trois-Pistoles. Malgré l'intervention rapide des pompiers de la caserne 51, le véhicule récréatif est une perte totale.

À l'arrivée des sapeurs, la roulotte était complètement embrasée et ses bonbonnes de propane, localisées à l'avant, risquaient d'exploser. La priorité a donc été d'évacuer immédiatement les résidences avoisinantes, ainsi qu'un édifice à logements, situé à quelques mètres. Au final, 12 personnes ont été contraintes de quitter leur domicile. 

«On l’a échappé belle», a avoué le directeur du Service de sécurité incendie de Trois-Pistoles, Pascal Rousseau. «À notre arrivée, les valves de sécurité ouvraient en raison de la chaleur et elles laissaient du propane s'échapper. Les flammes montaient à 20 pieds dans les airs.»

Rapidement, une équipe a utilisé un jet d'eau à haut débit afin de refroidir les bonbonnes et de les éloigner du brasier. Au même moment, les pompiers devaient protéger la résidence de la propagation des flammes. Malgré la force du vent, ils ont réussi à limiter les dégâts. Le feu semble surtout avoir endommagé le revêtement et une partie du toit. 

«Nous avons demandé l'entraide de la caserne de Saint-Éloi. L'incendie a été rapidement maitrisé, grâce au travail coordonné d'une vingtaine d'hommes», a précisé M. Rousseau. 

Notons également qu'un garage, situé tout juste à l'arrière de la roulotte, a de son côté subi de lourds dommages. 

UN BLESSÉ 

Selon les informations récoltées sur place, le propriétaire de la résidence a été blessé dans l'incident. Conscient, il a été pris en charge par une équipe de paramédics et conduit au centre hospitalier. Peu d'informations sont disponibles sur son état de santé. 

Les services d'urgence ignorent pour le moment la cause de l'incendie. Au moment d'écrire ces lignes, il était trop tôt pour émettre une hypothèse. Une enquête est en cours.

Collaboration : François Drouin

 

Publicité

Commentez cet article