Publicité
13 avril 2017 - 10:38 | Mis à jour : 18:14

Importante perquisition à Rivière-du-Loup

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Réveil brutal jeudi matin pour les deux résidents d’un appartement de la rue St-Marc à Rivière-du-Loup. C’est qu’aux premières lueurs du matin ils ont été sortis du lit par l’arrivée de policiers et d’enquêteurs de la Sûreté du Québec, appuyés par le Groupe tactique d’intervention.

Un homme âgé de 44 ans connu des policiers, ainsi qu’une femme de 36 ans ont été arrêtés. Les enquêteurs munis d’un mandat de perquisition ont retrouvé sur les lieux des quantités importantes de cocaïne et de métamphétamine. La SQ n’a pas précisé les quantités de stupéfiants. De l’argent comptant ainsi que des objets utilisés pour la revente de drogue ont aussi été saisis.

Lors de sa comparution au palais de justice de Rivière-du-Loup, Gino Gagné a été accusé d'avoir fait du trafic de cocaïne et de métamphétamine, entre le 1er janvier 2014 et le 13 avril 2017. Deux autres chefs d'accusation de possession de la cocaïne, et de possession de métamphétamine dans le but d'en faire le trafic figurent également à son dossier. Ces accusations s'appliquent également à la femme qui a été arrêtée avec lui, Josée Ouellet. Cette dernière a été libérée sous engagement, moyennant une caution de 2 000$. Il leur est interdit de communiquer ensemble pour la durée des procédures judiciaires.

L'homme fait également face à une accusation de possession d'argent obtenu par la perpétration d'un crime dans un autre dossier. Il est demeuré détenu en attendant son retour en cour.

L’enquête a été initiée à la suite d'informations reçues du public. Les policiers du poste de la SQ de la MRC de Rivière-du-Loup ont reçu la collaboration des enquêteurs du Service d’enquêtes sur les crimes majeurs, avec la participation du Groupe tactique d’intervention et du maitre chien.

La SQ rappelle que toute information sur des actes criminels ou des évènements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264 ou à l’organisme Échec au Crime au 1 800 711-1800 en toute confidentialité.

Collaboration : Andréanne Lebel

 

Publicité

Commentez cet article