Publicité
7 avril 2017 - 13:36 | Mis à jour : 14:58

Trafic de stupéfiants : 27 mois de prison pour Jonathan Morin-Therrien

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Jonathan Morin-Therrien, âgé de 33 ans, a écopé d’une peine globale de 27 d’emprisonnement pour sept dossiers reliés à de la vente, du trafic et de la possession de stupéfiants le 4 avril au palais de justice de Rivière-du-Loup.

Après avoir arrêté le Louperivois à la suite d’une infraction au Code de la sécurité routière le 1er février, les policiers ont écroué l’accusé et ont retrouvé sur lui deux joints de cannabis.

La Sûreté du Québec a par la suite obtenu un mandat de perquisition. Les agents ont retrouvé dans son logement de la rue Saint-Pierre 878 comprimés de métamphétamine (speed), 42 comprimés de BZP et de TFMPP, qui combinés ensemble, sont vendus comme une alternative à l’ecstasy, 34 comprimés de Viagra et certaines quantités de cannabis. Il avait caché plus de 700 comprimés de métamphétamine dans un tiroir d'une commode, située dans sa chambre à coucher.

Jonathan Morin-Therrien était accusé de possession dans le but de trafic de cannabis, et de MDMA (ecstasy), de trafic de métamphétamine, de vente de taladafil (Viagra) et de bris de probation. Un montant de 580 $ en liquide a également été retrouvé sur l’accusé.

Les policiers ont également saisi deux balances contaminées de stupéfiants, ainsi qu’un livre de compte comprenant les noms des acheteurs dans son logement.

Soulignons que Jonathan Morin-Therrien a une longue feuille de route à son actif devant les tribunaux depuis 2002, notamment concernant des bris de probation et d’engagement, de même que de la possession de stupéfiants. Il avait également été condamné à 12 mois d’emprisonnement avec sursis en 2010 pour trafic de stupéfiants.

Publicité

Commentez cet article