Publicité
5 avril 2017 - 10:42

Agression sexuelle : Claude Leblanc était de retour en cour

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Le Témiscouatain Claude Leblanc s’est présenté le 4 avril au palais de justice de Rivière-du-Loup pour les assises criminelles de la Cour supérieure. Il est accusé d’agression sexuelle à l’endroit d’une personne majeure. Le juge Raymond W. Pronovost a reporté sa cause au 12 septembre prochain.

Le procès devrait se tenir devant juge et jury. Les procureurs estiment qu’il durera environ une semaine. Cette accusation d’agression sexuelle a été déposée le 26 mars 2015. Les faits reprochés se seraient déroulés entre le 1er mars 1999 et le 1er juin 2000 à Témiscouata-sur-le-Lac.

Trouvé coupable d’attouchements et d’incitation à des contacts sexuels à l’endroit d’une personne mineure le 16 juin, et condamné par la suite à 36 mois de prison, le septuagénaire Claude Leblanc a porté le verdict de culpabilité en appel et se trouve toujours en liberté sous engagement. Une somme de 20 000$ était nécessaire afin d'éviter la détention du client de Me Pierre Gagnon pendant cette procédure. Il est interdit à Claude Leblanc de communiquer avec la victime et de se trouver dans un rayon de 500 mètres de son domicile.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Il connaît surement l'arrêt Jordan. Il a les moyens d'étirer la sauce longtemps.

    Christian Ouellet - 2017-04-06 13:44