Publicité
21 mars 2017 - 11:09 | Mis à jour : 11:16

Incendie chez Dumont Soudure: l'enquête est terminée

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Une semaine après l’incendie qui a fait craindre le pire pour l’entreprise Dumont Soudure située sur la rue L-P Lebrun à Rivière-du-Loup, les résultats de l’enquête sur les causes à l’origine du feu ayant mobilisé près d’une quarantaine de pompiers le 14 mars dernier sont maintenant connus.

Cette enquête menée par l’officier Éric Deschênes du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup, en collaboration avec un ingénieur électrique, a finalement permis de démontrer que c’est une fuite de courant causée par des travaux de soudures qui est à l’origine de l’incendie.

«L’hypothèse d’une fuite de courant survenue lors des travaux de soudures et qui serait venue électrifier le bâtiment et allumer un point faible situé dans le plafond est la plus probable et celle que nous retenons», a souligné le chef enquêteur du SSIRDL, Éric Deschênes.

Une fuite électrique correspond à une fuite du courant vers la terre ou vers d’autres éléments conducteurs comme un objet métallique ou comme dans le présent cas, un élément d’architecture. Elle a aussi pour conséquence d’augmenter sensiblement la consommation électrique.

Selon le site engie.fr, les causes sont nombreuses. Le site Internet pointe notamment le défaut d’isolation, l’humidité du circuit, la vétusté de l’installation, ou encore la rupture d’un conducteur. Ces phénomènes peuvent donc entrainer une perte électrique et représenter un risque potentiellement grave, d’électrisation notamment.

DOMMAGES

Les dommages au bâtiment s’élèvent entre 50 000 $ et 75 000 $. Quant aux équipements,  les sommes liées aux avaries n’ont pas encore été déterminées. Toutefois, l’entreprise a rapidement pu reprendre ses opérations courantes.

 

 

Publicité

Commentez cet article