Publicité
23 janvier 2017 - 16:34

Le présumé agresseur au CHRGP est déclaré non criminellement responsable

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le patient du Centre hospitalier du Grand-Portage qui aurait agressé une infirmière le 18 décembre dans une unité de garde fermée de l'hôpital de Rivière-du-Loup a été déclaré non criminellement responsable en raison de trouble mentaux, à la suite du dépôt de l'évaluation psychologique au palais de justice de Rivière-du-Loup le 23 janvier.

Le Tribunal administratif prendra le dossier de cet homme en charge dans un délai de 45 jours. Il a été renvoyé sous la garde de l'hôpital de Rimouski en attendant la suite des procédures. Le juge Martin Gagnon a rendu cette décision en se basant sur le rapport médical confectionné au cours du dernier mois à Rimouski.

L'homme de 59 ans faisait face à des accusations de voies de fait, voies de fait graves et menace de mort, à l'endroit deux membres du personnel et d'un patient du CHRGP entre le 16 et le 18 décembre. La décision s'applique sur tous les chefs d'accusation.

Publicité

Commentez cet article