Publicité
14 janvier 2017 - 12:50 | Mis à jour : 14:11

Saint-Pierre-de-Lamy

Une explosion cause des dommages importants chez Produits PBM

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Une fuite de propane serait à l’origine d’une violente explosion qui a complètement soufflé le mur d’une des usines de l'entreprise Les Produits PBM, à Saint-Pierre-de-Lamy. L’incident serait survenu aux petites heures du matin, le 14 janvier.

Les services d’urgence ont été appelés à se rendre sur les lieux vers 5 h 18. À leur arrivée, des flammes s’échappaient du bâtiment situé sur une petite colline de la rue du Moulin.  

«L’explosion a complètement détruit un des murs et a lourdement fragilisé l’autre à l’opposé. À notre entrée, nous avons coupé l’alimentation au propane et travaillé à éteindre les foyers d’incendie qui s’étaient allumés à certains endroits. L’intervention s’est déroulée rapidement», a raconté le directeur du Service incendie de Saint-Honoré, Stéphane Rioux.

Les sapeurs de Saint-Hubert et Saint-Louis-du-Ha! Ha! ont également été dépêchés sur les lieux en entraide. «On ne peut déterminer à quel moment la fuite a eu lieu, mais vu les dommages, elle était importante», a-t-il ajouté.

Ce grand espace, d’environ 70 pieds par 125 pieds, servait à fabriquer des poutrelles de plancher. Le bâtiment était en fait l'usine d'origine de l'entreprise qui avait été rebâtie ainsi après qu'elle ait été détruite par le feu il y a plusieurs années. Si l'usine n’était pas opérationnelle en saison hivernale, une cinquantaine d’employés y travaillaient quotidiennement, l’été.

PROPRIÉTAIRE

Présent sur les lieux samedi avant-midi, le propriétaire de Produits PBM, Frédéric Ouellet, ne pouvait que constater les dégâts qu’il évalue, grossièrement, à environ 100 000 $.

«Le chauffage au propane est une toute récente installation. Auparavant, nous chauffions à l’eau, mais pour une meilleure tranquillité d’esprit, notamment, nous avons tout changé. Voilà que c’est ce qui est en cause…», a-t-il regretté.

Des experts se présenteront sur les lieux lundi. L’un vérifiera les installations au propane du bâtiment principal, situé plus bas, alors que l’autre déterminera si l'usine ravagée est une perte totale. «Mon idée est pas mal faite, mais on va attendre les analyses.»

Notons aussi que la production de l’entreprise ne sera pas touchée, puisque l’usine que Les Produits PBM opèrent également à Drummondville pourra prendre le relais.

INCENDIES

Cet incendie est sans rappeler les deux brasiers, également accidentels, qui avaient frappé l’entreprise, un fleuron de l’économie témiscouataine, en 2010. En mars cette année-là, l’un avait complètement ravagé un hangar et avait mis temporairement une vingtaine d’employés en congé forcé.

Chose certaine, comme il l’avait fait en 2010, Frédéric Ouellet prend la situation avec philosophie et regarde vers l’avant.  En plein développement, il est confiant de pouvoir tirer profit de la situation. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Par chance personne ne s'y trouvait

    Sécurité_BDC - 2017-01-14 19:17